Vos lieux de culte

L’Église réformée vaudoise -EERV : une organisation dans le territoire et à vos côtés dans la société

Selon la Constitution cantonale et la Loi ecclésiastique, l’Eglise réformée du canton de Vaud - EERV - est reconnue par l’État comme une institution de droit public et doté directement de la personnalité morale. 
Selon l’article  169  Cst‐VD  (RS  101.01), l’Etat  tient  compte  de  la  dimension  spirituelle  de  la  personne humaine. 
L'État  prend ainsi en considération la contribution des Églises au lien social et à la transmission de valeurs fondamentales. 

L’Église réformée vaudoise exerce ainsi sa mission au service de toutes et tous, conformément aux articles 170, alinéa 2 de la Constitution vaudoise, et de la loi sur les relations entre l’Etat de Vaud et les Eglises reconnues de droit public (art.7 LREEDP) énumérées  dans  la  loi  du  9  janvier  2007, dans les domaines suivants :

  • vie communautaire et cultuelle
  • santé et solidarités 
  • communication et dialogue 
  • formation et accompagnement
  • participation au dialogue interreligieux

Ces  domaines  de  compétences  sont  exercés  soit  séparément  par  chaque  Église, soit en commun par les deux Églises (art.  8  LREEDP)
L’Etat assure aux deux Églises les moyens nécessaires à l’accomplissement de leur mission au service de tous dans  le canton de Vaud (art.  170  al.  2  Cst‐VD)


L'EERV s’inscrit dans la communion de l’Église universelle. 
Avec les Églises chrétiennes, l’institution protestante vaudoise partage la responsabilité du témoignage de l’Evangile dans le monde et s’engage dans l’action œcuménique et l’œuvre missionnaire.  
Elle entretient une solidarité particulière avec les Églises de la Réforme. Respectant la différence, elle encourage à la clairvoyance envers les diverses formes de spiritualité et veille à l’égalité entre les femmes et les hommes.
 


Une présence à vos côtés et un relais dans la société

L’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud est organisée en une hiérarchie d’assemblées et de conseils. A chaque niveau, l’EERV est dotée d’une structure démocratique classique avec une assemblée délibérante et un conseil exécutif, conformément à l’usage presbytéro-synodal des Églises réformées protestantes.
Globalement, on peut dire que l’EERV est organisée sur le modèle des institutions politiques de notre canton.
Le Règlement général d’organisation (RGO) et le Règlement ecclésiastique (RE) sont les deux textes de référence qui définissent précisément le fonctionnement de l’ensemble de l’institution.
Dans les assemblées, les conseils et les commissions de l’EERV, les laïcs sont en nombre supérieur à celui des ministres.

L’EERV exerce sa mission au service de toutes et tous dans trois types de lieux d’Eglise, qui jouissent tous de la même légitimité ecclésiale : 

  • les paroisses (y compris les PLA Kirchgemeinden) 
  • les services communautaires 
  • les aumôneries 

La paroisse

La paroisse est un lieu d’Église qui correspond à un territoire géographique. Elle collabore avec les autres lieux d’Église et s’insère dans la vie régionale et de l’EERV.
Au nom de l’Evangile, la paroisse favorise la rencontre et le rassemblement de personnes là où elles habitent.
Elle développe des relations, notamment avec les communes, les sociétés et les associations locales.

Tous vos lieux de cultes 

Le service communautaire

Le service communautaire est un lieu d’activités d’églises qui offre des services en fonction de besoins spécifiques à une catégorie de la population.
Il favorise la rencontre et le rassemblement de personnes en fonction d’intérêts et de projets.
Le service communautaire collabore avec les autres lieux d’activites d'Église et les différentes entités de l’EERV.

Les principales missions communes

L'aumônerie 

L’aumônerie est un lieu d’activités d'Église qui assure la présence de l’EERV dans des institutions ou organismes avec lesquels elle collabore.
L’aumônerie  s’exerce  de manière  œcuménique  dans  le  cadre de sa mission au  service de toutes et tous exercée en commun avec les autres religions.

Au nom de l’Évangile,  l’aumônerie  favorise  la  rencontre  et  le rassemblement des personnes vivant et travaillant dans des institutions ou organismes. 
On retrouve les aumôniers et aumônières dans les institutions suivantes :
EMSHôpitauxPrisons – Institutions pour mineurs - Gymnases et HES

Pensée du jour

Répartition et accomplissement (2 Chroniques 35,1-19)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour