Vos lieux de culte

L’Eglise réformée vaudoise offre ses services à toutes et tous

Fixer ses frontières la préoccupe moins que demeurer ouverte et disponible auprès de la population.

L’Église réformée vaudoise exerce ainsi sa mission au service de toutes et tous, conformément aux articles 170, alinéa 2 de la Constitution vaudoise, et de la loi sur les relations entre l’Etat de Vaud et les Églises reconnues de droit public (art.7 LREEDP), loi  du  9  janvier  2007.
L’État assure à l'EERV les moyens nécessaires à l’accomplissement de sa mission au service de tous dans le canton de Vaud dans les domaines suivants:

  • vie communautaire et cultuelle 
  • santé et solidarités 
  • communication et dialogue 
  • formation et accompagnement
  • participation au dialogue interreligieux.

Une offre d’accompagnement spirituel

Avec les autres Églises, elle est porteuse d’une Parole et d’une sagesse millénaires qui aident à vivre, et à s’orienter dans la vie. Cette Parole et cette sagesse ne se donnent pas comme un livre de recettes toutes faites qu’il suffirait d’appliquer. S’y référer, c’est entrer dans un chemin de construction, avec soi-même, avec les autres, avec Dieu.
Nos principes constitutifs 

Une Église en solidarité et dialogue

L’EERV veille au développement de la vie spirituelle et communautaire en lien avec les régions et paroisses de son territoire et accompagne la communauté protestante du canton de Vaud dans son quotidien au travers de son aide et action sur le terrain.
Notre engagement

Une Église à vivre et à partager

Dans ce canton, avec les enfants, les adolescents et les jeunes, les parents, les jeunes mariés, les personnes âgées, les malades et les endeuillés, les fragilisés par la vie, les personnes en recherche et en formation, l’Eglise réformée vaudoise est engagée dans un processus d’écoute, de dialogue et de solidarité.
Notre présence 

À quoi se mesure la vitalité d’une Eglise?
Au nombre de personnes qui se rendent au culte, répond l’opinion générale. Ce point de vue est réducteur. 
L’apport d’une Église se mesure à la place qu’elle occupe dans la société et aux services qu’elle rend. C'est pourquoi l’État prend en considération la contribution des Églises au lien social et à la transmission de valeurs fondamentales, au delà de la dimension spirituelle des citoyennes et citoyens.

La vie d’aujourd’hui est dure et complexe. Chômage, violence, brassage des religions et des cultures, menaces sur l’environnement, solitude, précarité grandissante pour beaucoup ont de quoi ébranler bien des certitudes et susciter bien des inquiétudes. Les repères se brouillent, les questions foisonnent. Vivre n’est pas de tout repos.
L’Église réformée vaudoise prend cette réalité au sérieux.

Avec les autres Églises, elle est porteuse d’une Parole et d’une sagesse millénaires qui aident à vivre, et à s’orienter dans la vie. Cette Parole et cette sagesse ne se donnent pas comme un livre de recettes toutes faites qu’il suffirait d’appliquer. S’y référer, c’est entrer dans un chemin de construction, avec soi-même, avec les autres, avec Dieu.

Pensée du jour

2 Chroniques 35,20-27 Une fidélité chancelante (2 Chroniques 35,20-27)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour