Trouvez ce que vous recherchez près de chez vous :

Dans un rayon de :

Avant d'entrer dans la cathédrale,,, De nouvelles lumières.

«Jésus leur dit : la moisson est grande mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson» (Luc 10,2)

Arrêt sur image. Un instant au moins prendre le temps de regarder, de compter combien le Seigneur est grand et de se réjouir. De le faire à la cathédrale, en présence, ou depuis chez soi grâce aux moyens techniques d’aujourd’hui, sans différé. Oui, ensemble, reconnaître les cadeaux de Dieu pour l’Eglise réformée vaudoise : quinze ministres que nous recevrons avec reconnaissance.

Mais, pourquoi pas, ouvrir aussi l’horizon de notre prière : et si l’on se mettait à repérer, présents depuis longtemps ou récemment engagés, les animateurs et animatrices d’Eglise qui sont parmi nous, déjà à la tâche? Leurs compétences sont, elles aussi, une vraie chance pour notre Eglise! Mais impossible de s’arrêter là, tant le torrent de la reconnaissance devient fleuve, prêt à emporter sur son passage tous nos doutes quant à l’amour de Dieu pour son Eglise: voyez toutes ces autres personnes impliquées, professionnellement ou non, dans la moisson.

Combien? Des milliers… et c’est sans compter celles et ceux des autres Eglises!

Qu’en ce 4 septembre 2021, nous nous laissions entraîner par cette reconnaissance. C’est elle qui nous déporte loin du découragement. Soli deo gloria!

Faisons connaissance

Les forces renouvelées de l’Eglise réformée vaudoise se présentent sous la forme d’un clip dynamique, alterné et rythmé. Démonstration d’une incarnation individuelle et personnelle de ministres qui s’engagent en Eglise et font Eglise au service de toutes et tous.

Les vidéos

Les nouveaux ministres - 1

Les nouveaux ministres - 2

Les nouveaux ministres - 3

Vidéo suivante :
Les nouveaux ministres - 1
Les nouveaux ministres - 2
Les nouveaux ministres - 3
/
Pensée du jour

outes nos excuses pour la panne de réseau avec Interbible qui ne peut nous fournir les textes 'lire le texte' pour l'instant. Cliquer sur 'lire la suite' uniquement.

En exil de moi-même (Jérémie 25,1-14) Pas très joyeuse la prophétie… Comment peut-on concilier cette annonce de malheurs avec un Dieu d’amour? Peut-être d’abord en remplaçant, dans notre lecture, le mot «Seigneur» par «la vie».

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour