Trouvez ce que vous recherchez près de chez vous :

Dans un rayon de :

Prisons

Les aumôneries sont présentes à Bochuz, à La Colonie, à La Croisée (Orbe), au Bois-Mermet, au Simplon (Lausanne) et à La Tulière (Lonay). Elles proposent un accompagnement spirituel aux personnes en milieu carcéral, en allant à leur rencontre, sans distinction de culture ou de religion. Ces rencontres concernent toute personne qui en fait la demande, quelle que soit sa culture ou sa confession religieuse. Les aumôniers et aumônières proposent des temps de célébrations ou de prières et permettent à chacun et chacune l’accès aux ressources de sa propre religion.

Nos axes d'action

L’aumônerie pénitentiaire visite au nom du Christ les prévenus et les condamnés des prisons vaudoises. Les aumôniers assurent une présence chrétienne régulière auprès des personnes dans une situation caractérisée par la mise à l’écart, le confinement, et l’anxiété. Ils apportent aux détenus une assistance spirituelle, au sens de la convention européenne des droits de l’homme.

Leur ministère s’adresse à tous les détenus, quelle que soit leur croyance. Les aumôniers sont aussi attentifs à tous ceux et celles qui travaillent dans le monde carcéral.

L’aumônerie fonctionne de manière oecuménique: elle est une des missions communes que se partagent l’Eglise catholique romaine dans le canton de Vaud et l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud. Les aumôniers sont en lien avec imams, rabbins et, le cas échéant, d’autres responsables religieux afin de faciliter aux détenus l’accès et la rencontre avec ceux-ci.

Les aumôniers aident les détenus à réfléchir à leur vie et à son sens. Ils écoutent et accueillent. Ils ne jugent pas les fautes, mais considèrent que les personnes sont capables d’un développement. Ils offrent une rencontre gratuite, sans projet pour l’autre, simplement disponible à accueillir ce que le détenu souhaitera partager de sa vie.

Dans un environnement qui contribue à se sentir jugé et réduit à l’acte commis, la liberté et l’ouverture des entretiens avec les aumôniers sont autant de possibilités offertes à la personne de poser un autre regard sur sa vie et son parcours. Le tout dans une confidentialité totale.

Parfois, un travail spirituel intense se fait, autour des thématiques du pardon, de l’acceptation, de l’identité, de la justice, et d’autres encore. La prière et la méditation, les discussions riches et prenantes, la lecture des Livres sacrés, l’utilisation des symboles sont autant de pistes pour ce cheminement ensemble.

L’aumônier, par son approche bienveillante et son message d’espoir et de pardon, témoigne du regard d’amour que le Christ pose sur chaque être humain.

Dans la mesure du possible, il contribue aux relations avec les familles, et apporte un soutien à la réinsertion.

Nos lieux

Nos aumônier-ère-s sont présents à Bochuz, à La Colonie, à La Croisée (Orbe), au Bois-Mermet, au Simplon (Lausanne) et à La Tulière (Lonay). Ils proposent un accompagnement spirituel aux personnes en milieu carcéral, en allant à leur rencontre, sans distinction de culture ou de religion. Ces rencontres concernent toute personne qui en fait la demande, quelle que soit sa culture ou sa confession religieuse. Les aumôniers et aumônières proposent des temps de célébrations ou de prières et permettent à chacun et chacune l’accès aux ressources de sa propre religion.

Pensée du jour

Qui vote pour une journée de 48 heures?! (Josué 10,1-15)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour