Vos lieux de culte

"Construire un avenir viable avec toi, avec moi, avec Dieu?"

Vendredi 18 décembre à 18h30, les jeunes réformés du Chablais vaudois se sont réunis autour du thème : "Construire un avenir viable avec toi, avec moi, avec Dieu?".

 Après un délicieux repas bio, zéro déchets, de saison et de proximité mitonné par les jeunes, la soirée s’est déroulée autour du sujet du jour.
L’animation a consisté à faire d’abord une description du problème que nous vivons. Chacun étant appelé à donner son avis, celui-ci étant écrit et projeté par le beamer sur le mur : changements climatiques et perte de la biodiversité ont précédé tous les autres (montée des océans, fonte des glaciers etc..)
On s’est arrêté ensuite aux causes du problèmes : combustibles fossiles, transports exagérés, mondialisation, etc…
A la question des solutions on a évoqué le développement durable, la décroissance, les écogestes au quotidien, etc. Avec chaque fois conscience des difficultés souvent assez insurmontables.

Et Dieu dans tout cela ? On a évoqué alors l’invitation biblique à soigner la Création, le recours à l’énergie divine (le St Esprit) qui donne la force de faire des choses apparemment impossibles…  
Ensuite un jeune a proposé de réaliser un sondage minute pour exprimer entre 1 et 10 comment il se situait par rapport à son empreinte carbone. Majorité à 7 (plutôt bonne) - voir le billet jaune sur la photo !

Tout aurait pu se terminer là. Mais le groupe a poursuivi par une proposition concrète : réaliser un calendrier de l’Avent avec pour chaque jour un geste en faveur du climat à accomplir. 24 idées ont fusé ! Il est en train d’être mis en œuvre et chacun communiquera aux autres par Whatsapp comment il l'a concrétisé ! 

Ils sont formidables, les jeunes !

Virgile Rochat 

Célébration à l'Eglise ouverte d'Echallens

Je suis venue de la plaine et suis entrée dans le temple d’Echallens, cet imposant édifice. Un arbre à la fine résille de branches a remplacé la table de communion. J’ai pris place sur l’un des bancs disposés en arc de cercle. Au sol un tapis avec, dans un pot, une gerbe de crayons de couleurs. Tapis sur lequel s’installeront des enfants.
« Cinq arbres en marche » assurent la célébration. Céline Müller est à l’accueil, Marie Cénec est l’invitée, Christian Vez, le fil rouge. Christian Sinner propose une méditation guidée invitant les fidèles à s’ancrer dans le sol. Quant à Alain Félix, il lit le passage de l’Evangile où un aveugle recouvre la vue. Jésus s’y prend à deux fois. Et à la question du Maître : « Que vois-tu ? » Cette réponse surprenante de l’homme : « Je vois des arbres qui marchent. » Il est dans le flou avant de recouvrer la vision totale.

Ce flou dont parle la pasteure Marie Cénec. Cette période de transition si nécessaire à l’éclosion de la vision tant extérieure qu’intérieure. Elle évoque les racines de l’arbre, l’humus fécond dont il a besoin pour s’élancer vers la lumière. Même destin de l’homme appelé à planter des racines dans la terre nourricière afin que s’élève son âme et qu’il touche le ciel de son esprit.
La pasteure convie chacun à dessiner les racines de l’arbre choisi à l’entrée et d’y greffer des mots porteurs de sens.


Texte et photo d’Eliane Junod (conseillère de la paroisse de Chavornay)

Pensée du jour

Résilience (Genèse 35,16-21 et 27-29)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour