Vos lieux de culte

Installation photographique à l'abbatiale de Romainmôtier

Dès la mi-février, l’abbatiale de Romainmôtier accueille l’exposition « Incrociato » qui propose 17 variations sur la croix. Rencontre avec Ignazio Bettua, le plasticien à l’origine du projet.

Ignazio Bettua est un artiste qui aime le dialogue. Un dialogue fertile qui amène des rencontres, des questionnements et qui cherche toujours à élargir les horizons. Un dialogue qui nourrit autant sa pratique artistique que sa foi chrétienne. Nombre de ses oeuvres d’art invitent donc à découvrir ou à redécouvrir des lieux d’église. 

Ce fut notamment le cas en 2018, lorsqu’il installa plus de cent cinquante petits oiseaux colorés en céramique – des « Uccellini » – sur le toit de l’église Saint-François. « Cette installation était un hommage à saint François d’Assise, mais aussi un moyen d’inviter le public à découvrir ce personnage religieux. Je pense notamment à son prêche aux oiseaux », explique le plasticien lausannois.

De Saint-François à Romainmôtier

Au mois de février, l’abbatiale de Romainmôtier va accueillir son dernier projet intitulé « Incrociato ». « Tout a commencé en 2019 à Saint-François dans le cadre d’un culte artistique auquel j’ai été convié, se remémore Ignazio Bettua. Ce jour-là, je me suis mis à jouer avec un chevalet et de grandes planches qui étaient entreposées dans un local de l’église. » 

La suite ? C’est la réalisation de 17 variations de la croix réalisées par l’artiste. « J’ai notamment été inspiré par le crucifix de San Damiano devant lequel saint François d’Assise se sentit interpellé par le Christ. » 

Afin de créer un véritable dialogue au sein de ce projet, Ignazio Bettua a invité Marc Donzé, prêtre et ancien professeur de théologie pastorale à l’université de Fribourg à « répondre » à chacune de ces croix. Le résultat : des poèmes et de courtes méditations.

17 haïkus

L’exposition « Incrociato » s’articule donc autour de 17 croix et autant de haïkus. « J’aime collaborer avec des théologiens. En tant que pratiquant, ces échanges m’aident à mieux comprendre les textes bibliques. De cette façon, je peux également approfondir ma propre foi », confie Ignazio Bettua. 

Si l’exposition arrive à Romainmôtier, c’est grâce à l’impulsion d’Uschi Riedel Jacot. « Après Saint-François et l’église du Prieuré de Pully, les gens de la région Joux-Orbe auront la chance de pouvoir découvrir ce magnifique travail », se réjouit la pasteure à la paroisse d’Orbe-Agiez.

En savoir plus sur l'exposition "Incrociato" à Romainmôtier
Pensée du jour

Abram et Melkisédeq (Genèse 14,17-24)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour