Vos lieux de culte

Retrouvez les articles modifiés :

  • Article 274 : définition
    Le culte de bénédiction de mariage est l’invocation de la grâce que le Dieu de Jésus-Christ accorde par son Esprit à l’union formée par deux personnes civilement mariées.
     
  • Article 274 bis : modalités
    Le culte de bénédiction de mariage est célébré dans un lieu de culte réformé au choix des mariés, sauf circonstance spéciale que le ministre chargé de la cérémonie apprécie avec son conseil. Le cas échéant, la paroisse de domicile des époux en est informée.
     
  • Article 275 : préparation
    Le culte de bénédiction de mariage fait l’objet d’une préparation spécifique avec les époux.
     
  • Article 276 : éléments liturgiques
    Le culte de bénédiction de mariage comporte les éléments liturgiques suivants :
  • a) lecture biblique et prédication
  • b) rappel des promesses de Dieu 
  • c) engagements des époux
  • d) invocation de la bénédiction divine sur le couple
  • e) remise de la bible
  • f) intercession
     
  • Article 277 : refus ou report de la bénédiction de mariage
    Le ministre peut refuser ou reporter une bénédiction de mariage s’il juge, pour des raisons réglementaires ou éthiques, que les circonstances ne sont pas réunies pour que la cérémonie ait lieu. Le ministre en informera le coordinateur avec lequel le cas écheant une solution sera recherchée.
     
  • Article 277 bis : clause de conscience
    Aucun ministre ne peut être tenu de présider une bénédiction de mariage si ses convictions théologiques, notamment l’en empêchent.
    Le ministre en informera le coordinateur avec lequel, le cas échéant, une solution de mise en œuvre sera trouvée.
     
  • Article 277 ter : accueil dans les lieux de culte
    Aucun lieu de culte ne saurait être interdit, au nom de ces mêmes convictions, à la célébration d'un culte de bénédiction de mariage.
Retour à l'article sur le Synode d'automne Le Règlement ecclésiastique - RE
Pensée du jour

Des dirigeants irresponsables (Esaïe 3,1-15)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour