Vos lieux de culte

Faire partie d’un Conseil d’Eglise (paroissial, régional, synodal, …) c’est répondre à un appel adressé en particulier à une personne. S’il est accepté, cet appel sera confirmé par une élection et suivi par une liturgie d’installation au cours d’un culte. 

C’est donc porté par la prière et la confiance des membres de l’Église mais aussi assurés de l’assistance de l’Esprit Saint que les nouveaux et nouvelles conseillers et conseillères s’engagent dans ce service.

Il ne s’agit pas d’un ministère personnel comme c’est le cas pour les ministères consacré·e·s ou reconnu·e·s, mais d’un ministère collégial.

Exercer un ministère collégial signifie le travail d’une équipe aux compétences et aux sensibilités variées et complémentaires. Cette collégialité s’exerce d’autant mieux que le conseil tend à être lui-même une communauté dont les membres se connaissent, prient, se forment, s’estiment, se respectent et ont du plaisir à se retrouver et travailler ensemble. 

L’élection dans un conseil est donc le fruit d’un processus de discernement qui amène à choisir des personnes en fonction de leurs qualités relationnelles, de leur bon sens et de leur attachement à l’Église. C’est un service qui suppose de la disponibilité, de la discrétion, une ouverture aux autres et la capacité d’entrer dans un travail d’équipe.

Accepter l’élection dans un conseil signifie s’engager à partager l’Évangile et se mettre au service de la société, des hommes, des femmes et des enfants  qui recherchent Dieu et attendent quelque chose de nos lieux d’Église.

Il ne s’agit pas de chercher des administrateurs·trices de société ou des personnes à la recherche de reconnaissance ou de réalisation personnelle, mais des hommes et des femmes qui acceptent de mettre les dons reçus de Dieu au service d’une communauté, dans un conseil de paroisse.



Pensée du jour

Sauve-toi, il y va de ta vie! (Genèse 19,1-3 et 12-22)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour