Vos lieux de culte

Il revient aux conseils responsables de postes d’établir un cahier des charges pour les ministres et les laïcs occupant des postes dont ils ont la responsabilité, d’entente avec eux et en partenariat avec le conseil du lieu d’Église concerné.

Un cahier des charges permet à un collaborateur d’être au clair sur les principales tâches qui lui sont confiées et à son conseil de préciser ce qu’il attend de lui. Dans le cadre d’une équipe ministérielle, le cahier des charges définit aussi la répartition des responsabilités et des champs d’activités entre les un·e·s et les autres, de manière à assurer une collaboration où chacun·e sait où est sa place et ce qu’il a à faire.

Dans la mesure où l’exercice d’un ministère ou d’une fonction est toujours soumis à des sollicitations qui ont tendance à l’écarteler, un cahier des charges établit des repères et marque des priorités. Il configure la base d’accord nécessaire entre des partenaires pour une coopération harmonieuse ; il contribue à prévenir un certain nombre de conflits. Il est une référence nécessaire pour une évaluation.

Il est donc important pour la relation entre conseil et ministres, que les cahiers des charges ne soient pas laissés de côté et oubliés une fois rédigés, mais qu’ils fassent l’objet de révisions à chaque fois que se produit un changement dans l’attribution ou la répartition de tâches.


Pensée du jour

Sauve-toi, il y va de ta vie! (Genèse 19,1-3 et 12-22)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour