Le verger de maraude se trouve au nord du temple réformé de Chavannes-Epenex. C’est un verger urbain d’arbres fruitiers dont le projet a été initié par Sylvain Durgnat, ancien pasteur de la paroisse.
Avec une très faible emprise au sol, l’arbre fruitier a un fort impact à la fois sur l’espace (le cadre de vie), sur l’écosystème urbain (lutte contre les îlots de chaleur urbains, augmentation de la biodiversité, captation du carbone, création de biomasse, etc.), sur la santé (production de fruits sains et locaux) et sur les liens sociaux (moments de convivialité autour de leur plantation, des récoltes, de la cuisine, ou à leur ombre).
Ainsi, lorsque les fruits sont mûrs, chacun(e) peut venir en cueillir pour les manger sur place ou en ramener chez soi tout en en laissant pour les prochains cueilleurs. C’est aussi l’occasion d’utiliser les fruits lors d’activités collectives pour en faire confiture, tartes et jus de fruits.

Historique du verger de maraude
De l’action individuelle à l’action collective : « créer ensemble le changement ! » 
Suite à la réflexion relative à l’environnement et le constat d’une densification urbaine dans le quartier du temple, le Conseil paroissial réformé et la Commune de Chavannes-près-Renens ont décidé de collaborer. Ils proposent une requalification urbaine, écologique et participative de l’espace vert situé autour du temple. Le conseil paroissial a proposé l’idée d’un « verger de maraude » avec des plantations d’arbres fruitiers. Un projet en plusieurs étapes, dont les premières plantations qui ont été réalisées en mars 2018 par les enfants de deux classes de Chavannes. Chaque classe a planté quelques arbres fruitiers – une façon ludique d’impliquer enseignant(e)s et élèves dans une action citoyenne agréable à tous.
L’installation de bancs a complété le projet pour que les paroissien(ne)s, les habitant(e)s du quartier, mais également les croqueurs de pommes occasionnels puissent se retrouver pour se détendre et faire vivre la place en profitant de ce lieu convivial, d’échanges et de rencontres. Le projet tient compte de la démarche participative et éducative citoyenne en intégrant des ateliers verts pour les enfants ainsi qu’une réflexion environnementale qui s’inscrit dans l’air du temps. En effet, de par sa multifonctionnalité, le projet favorise la qualité de vie et l’installation de la biodiversité tout en promouvant de nouveaux liens sociaux et solidaires. Un nouvel état d’esprit où le bien-être et le bien-vivre en ville des citoyen(ne)s sont des éléments moteurs de la démarche de la Commune et du Conseil paroissial pour faire savoir qu’à Chavannes, « il fait bon vivre ! ».

Pensée du jour

Des extraterrestres dans la Bible!? (Genèse 28,10-22)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour