« Que tes oeuvres sont nombreuses, Seigneur! Tu les as toutes faites avec sagesse, la terre est remplie de tes créatures. » Psaumes 104,24

NOTRE PAROISSE S’ENGAGE !
Nous sommes membres du réseau romand EcoEglise, une plateforme qui nous encourage à mettre en place des actions concrètes pour la sauvegarde de la création dans toutes les dimensions de notre vie d’église. Ensemble, avec les talents de chacun, par amour du Créateur, œuvrons pour notre terre et tout ce qu’elle contient.

Plus d'info christel.hofer(a)eerv.ch ou 021 331 56 06

pour avoir une vision d’ensemble sur les enjeux climatiques

Jeudi 29 septembre 2022, 19h à 22h, à Founex

un atelier collaboratif sur inscription.

 

La fresque du climat, c'est tout simple : on vous donne plusieurs lots de cartes et vous faites le travail en équipe.

Vous regardez ensemble ce que les cartes racontent. Vous essayez de comprendre les graphiques. Vous discutez. Vous confrontez ce que vous savez. Vous faites des liens. Vous posez une carte sur la table, puis une autre, puis une autre. La dissolution de CO2 dans l'océan, ça réchauffe ou ça acidifie ? Avec des feutres, vous tirez une série de flèches. Et si ça vous dit, vous laissez votre créativité s'exprimer : vous dessinez des arbres, des mésanges, des moules quagga, des idées bien perchées du Léman. Tout ce qui vous passe par la tête. Viendra enfin un temps pour épancher vos impressions et se demander quoi faire.

On parle beaucoup pendant une Fresque du climat. On se questionne. On rit. On s'étonne. On s'émeut. On apprend. On crée un grand tableau à nul autre pareil. Et quand c'est fini, tout le monde a mieux compris les mécanismes du dérèglement climatique et se sent plus armé face au gros défi.

Quant à nous, les animateur-rices, nous sommes seulement là pour vous accompagner. Et nous regardons l'horloge, parce que les minutes passent vite. En fait, quand on construit une Fresque du climat, on ne voit pas le temps passer.

Comme vous le savez, notre paroisse a choisi de vivre le projet EcoEglise. Je suis contente de vous dire que je ne suis plus seule pour vivre cette belle aventure, car Fredrik a rejoint l’équipe. Nous nous sommes vus à plusieurs reprises pour faire le bilan de tout ce qui se fait déjà dans la paroisse, dans les cinq domaines que regroupe EcoEglise. Au fil de l’année, nous avons parlé à plusieurs reprises lors des cultes de l’importance de la création que Dieu nous a confiée. Nous avons la chance que les membres du conseil actuel et passé aient amélioré nos bâtiments (isolation, chauffage…). Nous avons aussi à cœur d’être engagés dans les liens avec les œuvres d’entraide de notre église. Le premier domaine sont les cultes et l’enseignement et nous avons une paroisse qui a à cœur la création et qui la célèbre lors de nos activités cultuelles, au catéchisme et lors des rencontres d’adulte et nous obtenons un score de 51% ce qui est un très bon résultat. Vous découvrirez les scores pour les autres domaines au fil des lettres de nouvelles.

Lors de la dernière newsletter, nous vous avons parlé du premier domaine d’EcoEglise qui concernait les culte et l’enseignement, le deuxième domaine concerne les bâtiments. Comme vous le savez sans doute, nous avons 4 lieux de cultes ainsi que la salle de paroisse de Commugny et la maison paroissiale de Founex. Nous avons une marge de progression, car nous obtenons un score de 19%. Quand nous parlons de bâtiments, nous pensons toutes de suite à l’isolation et au chauffage. Toutefois, nous pouvons aussi agir sur la lumière et sur les produits de nettoyages. Dans la maison de paroisse de Founex, nous avons effectué des travaux en changeant les lampes et ampoules du bureau pour mettre des LED et nous avons aussi installé des interrupteurs à minuterie dans les communs pour éviter d’oublier d’éteindre les lumières. Avant les changements, nous avions une consommation de 600W/h et nous sommes passés à 100W/h.

Lors des deux dernières newsletters, nous vous avons parlé des deux premiers domaines d’EcoEglise concernant les cultes et l’enseignement et les bâtiments.
Le troisième domaine concerne les terrains. Dans la paroisse nous avons peu de terrain. Il y a la place devant la maison de paroisse de Founex, qui est utilisée comme place de parc et à Commugny, nous avons appris, il y a quelques semaines, que nous avons en plus des places de parc, la moitié de la place devant l’église, l’autre moitié appartenant à la commune. Autour des autres lieux, les terrains appartiennent soit à la commune soit au canton pour la cure et la salle de paroisse de Commugny. Pour le moment, nous laissons ce point en suspens, mais nous restons preneurs d’idée qui pourrait mettre en valeur le soin de la création.

 

Lors des dernières newsletters nous vous avons parlé des trois premiers domaines d'EcoEglise concernant les cultes et l'enseignement, les bâtiments et les terrains. Le quatrième domaine concerne l’engagement local et global, ce qui signifie qu’en tant qu’Eglise nous devons collaborer avec les communes et les associations locales pour la préservation de notre environnement et aussi pour nos diverses activités paroissiales nous fournir chez les producteurs locaux. Et de manière globale nous devons nous engager dans des actions de solidarité internationale, nous le faisons à travers nos œuvres d’entraide Terre Nouvelle à travers EPER - Entraide Protestante Suisse et le DM . Notre score pour ce domaine-là est de 23 %, ce qui nous laisse la possibilité de progresser !

 

Lors des dernières newsletters, nous vous avons parlé des quatre premiers domaines d'EcoEglise concernant les cultes et l'enseignement, les bâtiments et les terrains et l'engagement local et global. Le cinquième domaine concerne le mode de vie, car en tant que paroisse nous pouvons offrir des idées et des pistes pour que les paroissiens puissent agir sur leur mode de vie personnel afin de les aider à diminuer leur empreinte carbone, les déchets et améliorer les achats et leurs déplacements. Avec ce qui nous attend ces prochains mois, il devient important de partager ensemble ce que nous faisons pour améliorer notre impact énergétique. Notre score pour ce domaine-là est de 5 %, ce qui nous laisse la possibilité de progresser !

Voici des idées à mettre en œuvre chez soi, car nous pouvons aussi agir individuellement !

Si vous avez des astuces qui pourraient en intéresser d’autres, n’hésitez pas à nous les communiquer et nous les partagerons soit dans la newsletter soit sur le site internet de la paroisse.

Idée n 1:
Une des premières choses que j’ai mise en place de manière personnelle est de supprimer les cotons démaquillants. J’ai trouvé un vieux linge éponge que je n’utilisais plus vraiment et j’ai découpé des carrés de 10 x 10 centimètres. J’ai fait la même chose dans un vieux t-shirt en coton et je les ai cousus ensemble. Si vous ne savez pas coudre, vous pouvez aussi en acheter dans les magasins bio. Un geste facile à faire.

Idée n 2:
« Personne n'allume une lampe pour la couvrir d'un pot ou pour la mettre sous un lit. Au contraire, on la place sur le porte-lampe, afin que ceux qui entrent voient la lumière. » Luc 8,16.
Une chose toute simple à faire est de prendre 10 minutes et de vérifier qu’il ne vous reste pas d’ampoules à incandescence dans les lampes de votre domicile, un geste simple pour un meilleur apport de lumière energie-environnement.ch.

Idée n 3:​​​​​​
« Et pourquoi vous inquiétez-vous au sujet des vêtements ? Observez comment poussent les fleurs des champs : elles ne travaillent pas, elles ne se tissent pas de vêtements. Pourtant, je vous l'affirme, même Salomon, avec toute sa richesse, n'a pas eu de vêtements aussi beaux qu'une seule de ces fleurs des champs. » (Matthieu 6,28-29)
Le printemps est bien installé et il est encore temps de semer quelques graines de fleurs pour favoriser la biodiversité et les présences d’insectes pollinisateurs. Si vous avez un jardin, vous pouvez y consacrer quelques mètres carrés. Si vous êtes en appartement, vous pouvez semer les graines dans un bac à fleurs et le mettre soit sur le balcon soit sur un rebord de fenêtre. Quand les fleurs auront poussé, vous pourrez observer les insectes venir butiner les fleurs. Une occasion de contempler la nature que Dieu a créée bienvenue chez Floretia.

Idée n 4:​​​​​​
Nous avons la chance dans notre paroisse d’avoir plusieurs lieux où nous pouvons nous fournir en produits locaux, en produit bio et même en produits en vrac. A Bogis-Bossey, vous avez le marché Les Jardins de l’Ecossiau. Dans le bourg de Coppet, vous pouvez vous fournir en viande et en produit bio. A Tannay, il y a le marché à la ferme du Torry. A Founex, vous avez le maraîcher Balmer et l’eco-workshop qui propose des produits pour diminuer nos déchets. A Céligny, nous trouvons du miel. La liste est non exhaustive et si vous nous partagez vos adresses, elles seront ajoutées sur notre site internet TSC - EcoEglise. Un lien utile : vous trouvez certaines adresses sur le site zerowasteswitzerland.ch

Idée n 5:
Au vu des dernières annonces des compagnies électriques, si nous voulons toujours être en mesure de payer nos factures d’électricité, il devient important de connaître ce qui consomme le plus chez nous et qui diffère d’un foyer à l’autre. Pour cela, différents bilans énergétiques existent dont celui du WWF que vous trouvez sous le lien suivant : Calculateur d'empreinte écologique | WWF Suisse​​​​​

Pensée du jour

Un roi modèle (2 Chroniques 36,22-23)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour