En inscrivant votre appartenance religieuse auprès de votre commune, vous permettez à l'Eglise et aux paroisses d’agir et d’être au service de toutes et tous.

Reconnue par la Constitution vaudoise, l’Église évangélique réformée du canton de Vaud reçoit de l’État les moyens d’accomplir sa mission au service de toutes et tous. Il est donc important que l’effectif des protestantes et protestants reflète la réalité, et que chacune et chacun se déclare au service du contrôle des habitants de sa commune.
La démarche est gratuite. Il suffit de passer au contrôle des habitants de votre commune ou d’imprimer, de remplir et de renvoyer le formulaire d'appartenance religieuse.

La dimension spirituelle de la personne humaine, les liens sociaux et la transmission des valeurs fondamentales sont portés par les Eglises et les communautés religieuses. L’État de Vaud soutient activement leur engagement au service de toutes et tous. (Constitution vaudoise, article 171 - Communautés religieuses d’intérêt public).

Pour lire la brochure d'informations “Eclairez-nous - Déclarez votre religion au contrôle des habitants”, cliquer ici

  • La paroisse réformée de votre lieu de domicile sera informée de votre existence.
  • Vous recevrez le journal  Réformés
  • Vous pourrez être contactés au moment où vos enfants seront en âge d'être invités aux activités proposées pour découvrir la foi : Éveil à la foi, Culte de l’enfance, catéchisme, camps, par exemple.
  • Vous participerez ainsi, par votre inscription au nombre des résidentes et résidents avec une appartenance religieuse, au financement des Églises reconnues par les collectivités publiques (État, communes).
  • Le montant est partiellement lié au nombre de personne inscrites à ladite religion ou communauté.
  • Le nombre de ministres (pasteurs et pasteures, diacres) est souvent lui aussi déterminé dans les paroisses par ce nombre.

Rien, il n’y a pas d’impôt ecclésiastique dans le canton de Vaud. 
L’Église évangélique réformée et l’Église catholique romaine, telles qu’elles sont établies dans le canton, sont reconnues comme institutions de droit public dotées de la personnalité morale. 
L’Etat leur assure les moyens nécessaires à l’accomplissement de leur mission au service de toutes et tous dans le canton.(Constitution vaudoise, article 170 – Eglises de droit public)
Pour en savoir plus : notre article Qui nous sommes et nos missions

La communauté israélite, telle qu’elle est établie dans le canton, est reconnue comme institution d’intérêt public. (Constitution vaudoise, articles 171 - Communautés religieuses d’intérêt public)

La déclaration de votre confession n’a ainsi aucun effet sur votre taxation fiscale.

Selon la Constitution fédérale de la Confédération suisse, article 15, alinéas 3 et 4 : “Toute personne a le droit d’adhérer à une communauté religieuse ou d’y appartenir et de suivre un enseignement religieux. Nul ne peut être contraint d’adhérer à une communauté religieuse ou d’y appartenir, d’accomplir un acte religieux ou de suivre un enseignement religieux”.

Pour le canton de Vaud, la Constitution vaudoise prévoit dans son article article 16 et son alinéa 3 intitulé “Liberté de conscience et de croyance”: « Toute personne a le droit de se joindre à la communauté de son choix ou de la quitter »

Pensée du jour

Des extraterrestres dans la Bible!? (Genèse 28,10-22)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour