Chaque étape de vie est un profond changement, tant sur le plan personnel et intime que sur le plan relationnel et social.
Le fait de pouvoir marquer le changement par un rite contribue au passage d'un avant à un après.

Nous vous accompagnons gratuitement pour vivre ces étapes ensemble sous le regard de Dieu et pour discerner en quoi l'Evangile peut contribuer à notre vie.

Vous souhaitez placer votre enfant sous le regard de Dieu ?

Par le baptême ou par une bénédiction ?

Le baptême est signe de l’alliance que Dieu a conclue en Jésus-Christ avec l’humanité et, par là, signe de l’appartenance à l’Eglise universelle. Par le baptême, vécu une seule fois, la communauté et le baptisé, ou ses parents, se réclament de cette alliance et confessent leur foi en Jésus-Christ. En plus du dialogue avec ses proches, l’Eveil à la foi, le culte de l’enfance, le catéchisme sont des lieux de rencontres qui permettent à l’enfant de développer sa foi, de découvrir des histoires bibliques, de s’ouvrir à une vie de prière. Autant d’éléments qui lui permettent, le jour venu, de confirmer son baptême.

La bénédiction est reçue par un petit enfant, suite à la demande de ses parents souhaitant dire leur reconnaissance et invoquer la bienveillance de Dieu. A cette occasion, la communauté demande la bénédiction de Dieu sur un enfant et prie pour ses parents. Afin qu’il puisse, plus tard, demander lui-même le baptême, il est souhaitable que l’enfant pour qui une bénédiction a été demandée suive une instruction religieuse.

Comment concrétiser votre intention ?
Prenez contact avec une des ministres de la paroisse. Il fixera avec vous la date de cette fête. Il vous invitera à une soirée de partage sur le sens du baptême, sur la bénédiction et sur l’engagement qui en découle. Vous y retrouverez d’autres parents qui entreprennent la même démarche que vous.

Vous vivez en couple et avez choisi de sceller civilement votre union par un mariage.

Vous souhaitez en plus de cela associer vos proches à votre bonheur en les invitant à une belle fête; vous souhaitez placer l’amour que vous avez l’un pour l’autre sous le regard de Dieu; vous souhaitez recevoir la bénédiction de Dieu et lui demander d’être à vos côtés dans votre projet de vie commune.

Nous nous réjouissons de vous accompagner dans la préparation de ce temps fort de votre vie afin qu’il corresponde au mieux à vos attentes.

Traditionnellement, la célébration a lieu dans un temple; à la demande du couple, elle peut aussi être organisée dans un autre lieu symbolique.

Pour faire connaissance, parler de votre projet et le préparer ensemble, nous vous invitons à prendre contact sans tarder avec le diacre ou le pasteur de la paroisse.

L’un d’eux saura écouter votre histoire, votre projet, vos souhaits.
Il vous accompagnera dans une réflexion sur le sens du mariage, à la lumière de l’Evangile et selon la tradition réformée. Il préparer avec vous les différents éléments de la célébration et vous aidera à régler les questions pratiques.

Quelques informations très pratiques:

  • Avant d’être célébrée à l’Eglise, votre union doit impérativement être officialisée à l’Etat civil. Les démarches prennent plusieurs mois.
  • L’officiant peut être choisi indépendamment du lieu où la célébration est prévue. C’est en général le diacre ou le pasteur du domicile de l’un des conjoints ou connu de l’un d’eux.
  • Il est prudent de vérifier simultanément que l’officiant souhaité, l’église choisie et la salle prévue pour la fête soient disponibles.
  • Nous vous conseillons de prendre ces contacts si possible au moins six mois à l’avance.

Procurez-vous auprès de la paroisse une brochure d’une dizaine de pages pour nourrir vos réflexions et anticiper la préparation du culte de bénédiction de votre union.

Parfois souhaité, parfois subi, le divorce est un profond changement qui bouleverse la vie. Il est en ce sens comparable à un deuil avec ses différentes phases dont l’intensité et la durée varient selon les personnes et les circonstances. C’est un chemin douloureux, qui prend du temps et qui requiert beaucoup de forces, sur lequel il est important de pouvoir mobiliser différentes ressources.

Le ministre de la paroisse peut vous accompagner et vous conseiller.

D’autres acteurs expérimentés peuvent vous conseiller afin que votre séparation se vive le moins mal possible, tant pour vous-mêmes que pour vos enfants.

 

CSP - Centre social protestant Vaud Fondation As'trame

Les ministres de la paroisse sont disponible pour partager avec vous les souvenirs, les émotions et les questions qui se bousculent au soir de la vie.

N’hésitez donc pas à les contacter afin qu’elles puissent vous rencontrer, vous et/ou vos proches.

Elles se déplaceront volontiers à domicile ou dans un établissement de soin où vous pouvez également faire appel à un aumônier. Ces prestations sont gratuites.

Par ce lien, vous pouvez accéder aux coordonnées des ministres de la paroisse. Au besoin, elles pourront aussi vous donner les coordonnées de l’aumônerie des EMS de la région.

En partenariat étroit avec les pompes funèbres de votre choix, les pasteurs et diacres de l’Eglise réformée sont à votre service pour préparer avec vous une cérémonie personnalisée pour prendre congé de votre proche décédé.

Les pasteurs et diacres sont au bénéfice d’une importante formation et d’une riche expérience pour la préparation et la conduite d’un service funèbre à la mesure de vos attentes.

Le culte funèbre se déroule habituellement dans l’église paroissiale ou dans la chapelle d’un centre funéraire. De préférence publique de manière à permettre à toutes celles et ceux qui souhaitent rendre un dernier hommage au défunt, il peut également être célébré dans l’intimité, si tel est le vœux de la famille.

Pour préparer le culte funèbre, la ministre prendra le temps de vous rencontrer. N’hésitez pas à lui faire part à cette occasion de vos idées et de vos souhaits afin qu’elle puisse au mieux les prendre en compte.

Lors d’une inhumation, la ministre qui célèbre le service apporte habituellement un court message au cimetière. Elle peut également accompagner la famille plus tard lors du dépôt de cendres, que ce soit dans un cimetière ou dans un endroit choisi par le défunt ou par les endeuillés.

Dans une perspective réformée, le service funèbre est célébré pour faire mémoire du défunt et aider les endeuillés à vivre la séparation. Il est donc important qu’il réponde aux besoins de la famille et des proches auxquels il s’adresse.

Le culte funèbre est l’occasion de se rappeler de la vie du défunt à l’aune de l’Evangile et de penser au sens que l’on donne à notre propre vie, dans la présence de Dieu et dans l’espérance de la vie éternelle.

La brochure ci-dessus vous apporte quelques informations utiles.

La conduite d’un culte funèbre par un pasteur ou un diacre de l’Eglise réformée et l’accompagnement y-relatif sont des prestations gratuites dans le canton de Vaud. Elles sont financées par la subvention cantonale octroyée aux Eglises reconnues de droit public pour l’accomplissement de leur mission au service de tous.

L‘Eglise réformée compte sur un libre don de la famille et sur l’offrande faite par les proches à l’occasion de la cérémonie pour financer le témoignage d’Evangile qu’elle porte en paroles et en actes de solidarités, ici et au loin.

A la demande de la famille, l’offrande du culte peut être attribuée pour moitié à une œuvre caritative de son choix.

Tout deuil est un changement profond dans l’existence des personnes qui le traversent.

Il ne peut s’opérer qu’au travers d’étapes plus ou moins marquées / plus ou moins longues selon les personnes.

Il convient donc de donner du temps au temps tout en discernant les signes d’espérance dans les plus petites failles de l’existence.

C’est un chemin de mort … et de résurrection sur lequel le Christ nous précède, nous guide et nous soutient.

N’hésitez pas à solliciter une ministre de la paroisse pour vous accompagner.

D’autres acteurs peuvent vous accompagner sur le chemin du deuil:

Fondation As'trame
Pensée du jour

Psaume 80

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour