Vos lieux de culte

"Avance plus loin, là où l'eau est profonde, puis, toi et tes compagnons, jetez vos filets pour pêcher."

Attardons-nous sur le récit d'une "pêche miraculeuse". 

A lire dans l'Evangile de Luc, 5, 1-11

 

Rencontrer Jésus est surprenant. Il nous retourne et nous fait voir les choses autrement. Pierre croyait tout savoir de l'art de la pêche. Et pourtant il n'avait rien pris. Il doit reconnaître que son savoir ne donne pas réponse à tout. Il doit avoir l'humilité de reconnaître que le charpentier a quelque chose à lui apprendre !

Et ce n'est que lorsqu'on reconnaît qu'on ne sait pas tout, qu'on est imparfait – pécheur, dit la Bible – qu'on est prêt à apprendre quelque chose de nouveau.

Déjà Pierre avait vécu un retournement total : il a dû jeter ses filets de l'autre côté ! Mais cela n'était qu'un signe, une préparation. Le vrai retournement, c'est quand Jésus dit qu'il fera de lui un pêcheur d'hommes. Qu'est-ce que ça veut dire ?

Un poisson, quand on le sort de l'eau, il meurt. Un homme, quand on le sort de l'eau, il est sauvé! Pierre aidera les autres humains à ne pas se noyer dans la tristesse, le désespoir ou l'envie de faire du mal. C'est aussi le sens du baptême, comme le dit l'apôtre Paul dans sa lettre aux Romains (6,4): « Par le baptême, nous avons été mis au tombeau avec Jésus-Christ pour être associés à sa mort, afin que, tout comme le Christ a été ramené d'entre les morts par la puissance glorieuse du Père, nous aussi nous vivions d'une vie nouvelle. »

Et si le poisson d'avril nous annonçait la joie de Pâques ?

Pensée du jour

Singulier combat (Genèse 32,23-33)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour