Trouvez ce que vous recherchez près de chez vous :

Dans un rayon de :

Vos dons sont aussi les bienvenus par versement au 

IBAN  CH73 8047 2000 0031 1706 8

Banque Raiffeisen d’Yvonand  1462 Yvonand

Avec nos chaleureux remerciements pour votre précieux soutien.

Le Conseil paroissial

 

Pour remplir sa mission et répondre aux différentes demandes,
Pour offrir des occasions de rencontres et des activités attrayantes,
pour les jeunes et les moins jeunes, nous avons besoin de votre soutien
non seulement par votre aide et votre prière, mais aussi par vos dons.

Nos recettes

La paroisse finance elle-même ses activités. De plus, elle est solidaire de nombreux autres organismes d’entraide et d’Eglise en Suisse et dans le monde.

L’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud applique des règles très strictes pour garantir la transparence financière, condition sine qua non de sa reconnaissance par l’Etat comme Institution de droit public.

Le financement de l’EERV est assuré en trois volets:

* La générosité des fidèles, à hauteur de 23% pour toutes les activités et les projets.

* Les Communes à hauteur de 7 % pour les bâtiments.

* L’Etat à hauteur de 70% pour les salaires

Nos dépenses

La paroisse est notamment responsable de financer:

  • Activités et projets paroissiaux, enfance et familleS, jeunes et aînés, activités d'adultes
  • Solidarité (Terre Nouvelle et autres organismes)
  • Frais fixes (défraiements, secrétariat, matériel, etc.)
  • Contribution à la Région et à l’EERV
  • Contribution au journal « bonne nouvelle »
  • Projets régionaux gérés par les services communautaires
    (catéchisme/jeunesse, formation d’adultes, aumôneries, TN, etc)
  • Information
  • Fonctionnement et équipement (locations, assurances, informatique, matériel)
  • etc…

Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.2 Corinthien 9, 7

Pensée du jour

outes nos excuses pour la panne de réseau avec Interbible qui ne peut nous fournir les textes 'lire le texte' pour l'instant. Cliquer sur 'lire la suite' uniquement.

En exil de moi-même (Jérémie 25,1-14) Pas très joyeuse la prophétie… Comment peut-on concilier cette annonce de malheurs avec un Dieu d’amour? Peut-être d’abord en remplaçant, dans notre lecture, le mot «Seigneur» par «la vie».

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour