Le jeûne fédéral vaudois est une tradition qui remonte au XIXe siècle, lorsque la Suisse a instauré une journée de prière et de repentance pour toute la Confédération. Le canton de Vaud a décidé de faire du lundi suivant le jeûne fédéral un jour férié, afin de prolonger le temps de réflexion et de solidarité. Le jeûne fédéral vaudois est donc célébré le troisième lundi de septembre, sauf à Genève qui conserve sa propre date.

Le jeûne fédéral vaudois n’est pas seulement une fête religieuse, mais aussi une occasion de se rassembler autour de valeurs communes, comme la paix, la justice et la fraternité. C’est aussi un moment de soutien aux personnes dans le besoin, en Suisse et dans le monde. Chaque année, le Conseil d’État vaudois publie un message pour le jeûne fédéral, qui invite les citoyens à réfléchir sur un thème d’actualité.

Le jeûne fédéral vaudois est également marqué par une tradition culinaire : la tarte aux pruneaux. Cette tarte aurait été inventée par une paysanne qui, n’ayant pas de quoi faire un repas copieux, aurait utilisé les pruneaux qu’elle avait conservés pour l’hiver. Elle aurait ainsi offert à sa famille une tarte simple mais savoureuse, symbole de modestie et de partage. Aujourd’hui, la tarte aux pruneaux est devenue le dessert incontournable du jeûne fédéral vaudois, que l’on déguste en famille ou entre amis.

Le jeûne fédéral vaudois est donc une fête qui allie tradition et modernité, spiritualité et convivialité, engagement et solidarité. C’est une occasion de se rappeler les valeurs qui fondent la Suisse et le canton de Vaud, et de les transmettre aux générations futures.

Les paroisses du Nord vaudois vous convient à partager ces valeurs lors de deux cultes distincts, à Yverdon temple, pl. Pestalozzi et au temple de Chêne-Pâquier, à 10h.

Pensée du jour

Marc 8,11-13

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour