Printemps, renouveau : plongée dans un monde en mutation.

Alors que les bouleversements s'accélèrent, une série captivante explore des réponses inédites à cette réalité.

Découvrez les voix singulières de philosophes, d’activistes et de scientifiques dans une quête de sens. Rejoignez les rencontres pour un dialogue qui transcende les clivages, dialogue nourri par la réflexion et l'action.

Nous sommes dans un monde en mutation, ce n’est pas un scoop !

Ce qui est nouveau, c’est l’accélération des changements.

La simple observation suffit : lorsque j’avais dix ans, j’avais marché trois minutes de la gare au pied du glacier de Morteratsch ; l’année dernière, après plus de quarante minutes de marche, j’étais encore loin du croupion de neige qui rappelle son souvenir. Quand j’avais dix ans, le jour du dépassement (où l’on a consommé ce que la terre peut reconstituer en une année) était le 30 décembre, aujourd’hui il est le 2 août !

Des bouleversements majeurs menacent notre monde. La science nous en avertit, les journaux en font le récit et les assurances adaptent leurs prix…

La première question qui nous vient alors est « Que faire ? », engendrant des « Il faut que ! » sans lendemain. N’y aurait-il pas d’autres questions à se poser ? Albert Einstein disait qu’on ne résout pas un problème en utilisant les modes de pensée qui l’ont engendré. Les mutations actuelles ont des racines profondes, existentielles et interrogent le sens du système auquel nous appartenons, et le sens de notre vie sur terre en tant qu’humanité. 

Pour changer de regard, le réalisateur Pierre-Paul Renders a récolté, en Belgique, en France et en Suisse, la parole des personnes qui creusent le sujet depuis des positions atypiques, à la croisée de la science, de l’écologie profonde et de la spiritualité ; philosophes, activistes, agronomes, psychologues, ingénieurs, thérapeutes, juristes, théologien·ne·s, biologistes, économistes… Il en a tiré une série de huit épisodes d’une force extraordinaire, Des arbres qui marchent. 

De ces propos entrelacés émerge une voix chorale originale. Y résonnent des mots comme aveuglement, colère, culpabilité, repli, désespoir, mais aussi espérance, renouveau, pardon, engagement, désir, amour. Des mots galvaudés, qu’il semble urgent de revitaliser.

Pour les faire résonner dans une réflexion qui dépasse toute approche partisane (politique, économique ou religieuse), nous proposons ensemble, réformés et catholique de la Région du Nord vaudois, quatre rencontres sous le titre « Printemps, renouveau… des arbres qui marchent », les 28 et 30 mai, 11 et 13 juin (2 mardis et 2 jeudis), de 20h à 22h, à la salle Viret du Bâtiment de l’Etoile, rue du Four 21, à Yverdon-les-Bains (à 5 min. à pied de la gare). Un même cycle de rencontres est organisé à Sainte-Croix les 14 et 16 mai et les 4 et 6 juin. 

Visionnements de parties des 8 épisodes de la série, en lien avec d’autres sources cinématographiques, mise en résonnance avec l’encyclique papale Laudato Si’, réflexion commune, travail en groupe…

Des arbres qui marchent

Des arbres qui marchent

/
Pensée du jour

Ce serait donc aussi simple? (Actes 2,42-47)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour