Trouvez ce que vous recherchez près de chez vous :

Dans un rayon de :

Service présence et solidarité

Pastorale de la rue

Point d'appui

Des domaines variés de solidarité dans la Région Lausanne – Epalinges.

  • «reso2», un réseau d’échange de services: offrir et recevoir gratuitement des services.
  • «A bras ouverts», un groupe de jeunes pour LGBTI+ qui souhaitent vivre et partager leur spiritualité.
  • Un accompagnement de familles roms, notamment au niveau de la recherche de logements.
  • L’espace «Villa’Dons», une aide pratique destinée aux personnes en situation de précarité.
  • «Terre Nouvelle», un lien de solidarité ici et au-delà de nos frontières.

Contact:  – +41 79 385 19 87

A Lausanne, à Renens et dans le canton, sur rendez-vous ou dans nos permanences, nous offrons en toute confidentialité une écoute, une orientation et un accompagnement aux personnes qui vivent une situation de travail difficile.

Un service pour faire face aux difficultés du monde du travail.

Difficultés de travail, harcèlement, chômage, épuisement professionnel, manque de reconnaissance, doutes sur le sens de la vie, isolement?

La Pastorale œcuménique dans le monde du travail, c’est une proposition de partage pour retrouver courage. Retrouver l’espérance et un sens au travail, car ensemble on est plus fort.

Nous sommes:

  • Un service gratuit offert à tous par les Eglises et dans le respect des convictions de chacune et chacun
  • Un partenaire ouvert à toutes et tous, que l’on soit employé ou employeur, cadre ou subalterne

Permanence Trav’aïe à Lausanne

Salle de paroisse de Saint-Laurent, place Saint-Laurent, Lausanne.
Le mardi entre 12h et 14h (exceptions les 20 et 27 novembre, 4 et 25 décembre, 1er janvier) ou sur rendez-vous.
Alain Martin, pasteur, 076 536 43 22

Permanence Monde du travail à Renens

Avenue du 14-avril 34, Renens
Tous les mercredis de 17h à 18h
Jean-Claude Huot, agent pastoral, 021 671 22 38

Et aussi: aumônerie du monde agricole

Pascale Cornuz, aumônier du monde agricole 079 614 66 13
Maria Vonnez-Frank, animatrice pastorale, 079 614 66 13 


En savoir plus

Consulter le site d’Eglise et monde du travail

Le Point d’Appui, espace multiculturel à Lausanne, offre un accueil convivial au cœur de la cité à toutes personnes issues de la migration.

Le Point d’appui accueille toute personne issue de la migration.

Le Point d’Appui, espace multiculturel de l’Eglise réformée vaudoise et de l’Eglise catholique, a ouvert ses portes en 2003. Toute personne issue de la migration, ainsi que des personnes suisses intéressées y sont les bienvenues. L’espace se situe à quelque 10 minutes du centre de Lausanne.

Le visiteur qui franchit la porte du Point d’Appui peut avoir le sentiment de se retrouver sur une des grandes places d’Afrique, du Moyen Orient, d’Asie ou d’Europe. Un monde parfois coloré et foisonnant, buvant du café et discutant dans des langues inconnues des oreilles européennes.

Conçu pour appuyer le travail des médiateurs Eglises Réfugiés et de la pastorale des migrants en précarité, l’espace multiculturel abrite des bureaux, une petite salle de colloque et une grande salle qui sert de lieu d’accueil convivial. La salle de classe pour les cours de français et l’informatique, se trouve à l’étage.

Une belle équipe de bénévoles soutient le travail accompli au Point d’Appui.

Adresse

Point d’Appui, rue Dr César-Roux 8, 1005 Lausanne, tél.  021 331 57 20

Horaire d’ouverture

Lundi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30
Mercredi de 14h à 17h30
Jeudi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30
Vendredi de 14h à 16h

Services proposés

Entretiens individuels, écrivaine ou écrivain public, ateliers de conversation, point internet, distribution de nourriture…

Les médiateurs:


Pour en savoir plus

Consultez le site du Point d’appui

Nous soutenir

CCP 12-293-917-0 FEDEC, mention COER

 

L’Eglise réformée vaudoise, en lien avec l’Eglise catholique, s’investit pour les gens de la rue! Tous les gens de la rue! Ceux qui s’y établissent et qui vivent dans la précarité; et ceux qui la traversent, passants d’un moment.

Les uns et les autres ont des besoins spirituels, des questions de vie, des aspirations. Ils sont accueillis à la Pasto, la Pastorale de Rue.

La Pasto c’est:

  • une présence,
  • une écoute,
  • une chapelle,
  • et un lieu d’accueil ouvert à celles et ceux que la vie a laissé sur le pavé.

Lieu d’accueil:

La Pasto, rue Pré-du-marché 9 à Lausanne, 021 320 35 00.

Horaires: ouvert de 15h. à 17h. les mardi, mercredi, jeudi, vendredi et dimanche.

La chapelle

Chapelle de la Maladière, la plus ancienne chapelle de Lausanne, accueille le recueillement de la rue. 

Recueillements

Tous les dimanches soirs à 20h, la Chapelle de la Maladière, la plus ancienne chapelle de Lausanne, accueille le recueillement de la rue. Chacun est le bienvenu.

L’équipe

  • Roselyne Righetti, pasteure
  • Hetty Overeem, pasteure,
  • Pedro Espinoza, aumônier catholique
  • Et plusieurs bénévoles

En savoir plus:

Lire le reportage du journal Réformés: «Ma paroisse dans la rue»

Nous soutenir:

CCP 10-84884-3 EERV, Pastorale de la Rue

 

L’accompagnement spirituel en hôpital vise à prendre en compte les détresses et les ressources spirituelles des personnes, et le cas échéant leurs traditions religieuses, durant leur hospitalisation. Dans le canton de Vaud, l’Eglise réformée et l’Eglise catholique participent ensemble à cette mission.

Recevoir la visite de l’aumônier/accompagnant spirituel

Pour bénéficier d’une visite de l’aumônier/accompagnant spirituel durant votre hospitalisation, n’hésitez pas à en faire la demande auprès du personnel soignant.

Vous pouvez aussi faire appel au pasteur/diacre de votre paroisse.

Célébrations

Des célébrations hebdomadaires ont lieu dans plusieurs établissements hospitaliers.
Si vous souhaitez participer à l’une de ces célébrations durant votre hospitalisation, signalez-le au personnel soignant.

Chapelle à l’hôpital

Plusieurs établissements ont à disposition une chapelle/espace de méditation accessible librement aux patients et aux visiteurs (CHUV, Cery, Clinique La Source, …). Renseignez-vous auprès du personnel.

Principaux défis

Les principaux défis de l’aumônerie œcuménique des hôpitaux et cliniques sont:

  • Offrir un accompagnement qui aide les patients à puiser dans leurs ressources spirituelles l’énergie nécessaire pour traverser la crise provoquée par la maladie ou l’accident ; et ceci quelles que soient les convictions religieuses de chacun-e.
  • Répondre aux demandes d’ordre spirituel et /ou religieux exprimées par le patient, par sa famille ou par le personnel soignant.
  • Proposer des moments structurants : rituels, sacrements, célébrations adaptées aux participants et au cadre hospitalier, groupes de parole permettant à des familles / à des soignants d’être accompagnés dans les difficultés de leur vécu,
  • Etre partenaires du personnel à l’hôpital en participant à l’approche globale du patient et en intégrant le soutien spirituel à l’ensemble des soins.
  • Offrir un soutien, une réflexion éthique à l’équipe dans l’institution ainsi que des éléments de formation et de sensibilisation à la dimension spirituelle dans les soins.
  • Développer l’information entre les aumôniers des différents établissements, entre aumôniers et ministres paroissiaux / régionaux, dans le respect de la confidentialité.
  • Travailler dans un esprit interconfessionnel et être ouvert à la dimension inter-religieuse.
  • Participer à la réflexion et à la formation pastorale des Eglises.

En savoir plus

Les liens directs ci-dessous vous donnent plus d’informations sur l’aumônerie de plusieurs établissements à Lausanne:

 

Conformément à la nouvelle Constitution vaudoise, l’Eglise réformée et l’Eglise catholique fournissent ensemble un accompagnement spirituel à tous les EMS du Canton. A quoi sert une aumônerie en EMS? 

L’aumônerie œcuménique dans les EMS s’intéresse à toute la personne, à tout ce qui fait sa vie: ses questions, ses joies et ses difficultés, pour l’aider à y donner un sens, à y trouver leur chemin, leur réponse.

Voilà ce qu’on appelle «la dimension spirituelle» de la personne: ses valeurs, son identité, l’idéal qu’elle seule peut définir exactement, en s’appuyant selon sa sensibilité sur sa dimension religieuse, sur le système de croyances et de valeurs donné par son éducation ou qu’elle a choisi au cours de sa vie.

Conformément à la nouvelle Constitution vaudoise, l’Etat charge les Eglises reconnues de fournir ensemble un accompagnement spirituel à tous les EMS du Canton. Les Eglises ont donc désigné, pour chaque EMS, au moins un répondant d’aumônerie, prêtre, pasteur-e, diacre ou agent-e pastoral-e dûment mandaté-e, tous astreints au secret pastoral.

 

Le mandat de l’aumônerie est défini ainsi :

  • offrir à chaque résident un soutien spirituel de qualité, dans le respect de ses convictions et de ses valeurs,
  • être à l’écoute des besoins spirituels et éthiques du personnel, liés à l’accompagnement des résidents et de leur entourage,
  • collaborer entre Eglises et communautés chrétiennes dans une visée d’unité.

Oecuménisme et collaboration interdisciplinaire

Notre société est de plus en plus mélangée, au niveau confessionnel, religieux et culturel, les aumôniers veulent donc être particulièrement attentifs à répondre aux attentes et aux questions spirituelles et religieuses des résidents et de leurs familles, dans un esprit d’ouverture oecuménique et interreligieuse.

Collaborant au «bien-être physique, psychique, social et spirituel» des résidents, ils souhaitent travailler de façon interdisciplinaire avec le personnel, qui est en contact quotidien avec les résidents et leur vécu personnel.

Visites et célébrations

Les aumôniers visitent les résidents et leur proposent des célébrations religieuses régulières (recueillement, culte, messe, communion, sacrement des malades, confession…). Ils les accompagnent en fin de vie et, sur demande, lors des funérailles. Ils sont aussi à la disposition des familles des résidents.


En savoir plus

Liste des EMS desservis à Lausanne

Site internet de l’aumônerie œcuménique en EMS

L’aumônerie pénitentiaire fonctionne de manière œcuménique et s’adresse à tous les détenus, quelle que soit leur croyance. A Lausanne, elle est présente à Bois-Mermet et au Simplon.

L’aumônerie pénitentiaire visite au nom du Christ les prévenus et les condamnés des prisons vaudoises. Les aumôniers assurent une présence chrétienne régulière auprès des personnes dans une situation caractérisée par la mise à l’écart, le confinement, et l’anxiété. Ils apportent aux détenus une assistance spirituelle, au sens de la convention européenne des droits de l’homme.

Leur ministère s’adresse à tous les détenus, quelle que soit leur croyance. Les aumôniers sont aussi attentifs à tous ceux et celles qui travaillent dans le monde carcéral.

L’aumônerie fonctionne de manière oecuménique: elle est une des missions communes que se partagent l’Eglise catholique romaine dans le canton de Vaud et l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud. Les aumôniers sont en lien avec imams, rabbins et, le cas échéant, d’autres responsables religieux afin de faciliter aux détenus l’accès et la rencontre avec ceux-ci.

Les aumôniers aident les détenus à réfléchir à leur vie et à son sens. Ils écoutent et accueillent. Ils ne jugent pas les fautes, mais considèrent que les personnes sont capables d’un développement. Ils offrent une rencontre gratuite, sans projet pour l’autre, simplement disponible à accueillir ce que le détenu souhaitera partager de sa vie.

Dans un environnement qui contribue à se sentir jugé et réduit à l’acte commis, la liberté et l’ouverture des entretiens avec les aumôniers sont autant de possibilités offertes à la personne de poser un autre regard sur sa vie et son parcours. Le tout dans une confidentialité totale.

Parfois, un travail spirituel intense se fait, autour des thématiques du pardon, de l’acceptation, de l’identité, de la justice, et d’autres encore. La prière et la méditation, les discussions riches et prenantes, la lecture des Livres sacrés, l’utilisation des symboles sont autant de pistes pour ce cheminement ensemble.

L’aumônier, par son approche bienveillante et son message d’espoir et de pardon, témoigne du regard d’amour que le Christ pose sur chaque être humain.

Dans la mesure du possible, il contribue aux relations avec les familles, et apporte un soutien à la réinsertion.

Aumôniers des établissements pénitentiaires à Lausanne:

Célébrations:

Des célébrations religieuses ont lieu régulièrement dans les établissements pénitentiaires. Horaires détaillés sur ce lien.


En savoir plus

Voir le site de l’aumônerie des établissements pénitentiaire.

 

Pensée du jour

Un livre et un boisseau (Zacharie 5,1-11)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour