Trouvez ce que vous recherchez près de chez vous :

Dans un rayon de :

Notre région n’a pas attendu pour être actrice de la transition écologique et sociale (TES) que cela devienne une priorité de l’EERV. Voici une liste non exhaustive de ce qui existe dans la région.

La paroisse de Gland chemine depuis des années en pensant à la création. Claire Moulin m’a fait part des actions existantes en lien avec les activités du culte de l’enfance, telle que par la fabrication des nichoirs à oiseaux et le soutien au jardin éducatif de la Côte, un lieu qui permet aux personnes des environs de connaître la permaculture tout en profitant d’un bout de jardin et surtout d’un lieu de contact avec autrui. Elle a aussi remplacé les produits de nettoyage traditionnels par des produits écologiques, choisi lors des fêtes des produits bio et locaux ; certains cultes sont célébrés à l’extérieur pour un meilleur lien avec la création.

La paroisse de Genolier s’est engagée il y a 5 ans dans un projet de Jardins Solidaires. Elle a accueilli 2 familles de réfugiés qui ont tout appris du jardin potager avec l’appui de Roger et Suzanne Stoehr, deux paroissiens. Aujourd’hui, six familles cultivent chacune leur lopin de jardin. Ces jardins ont permis et permettent de vivre une aventure autour de la solidarité, de l’accueil et de l’hospitalité. Ils sont un de lieux de vie et de partage. Il reste de la place pour accueillir des personnes qui souhaitent de se lancer dans l’aventure et qui ont du temps disponible, car le travail de la terre demande de la patience ; toutefois il permet de découvrir Dieu qui agit à travers la vie et les liens qui se créent.

La paroisse de la Dôle est membre d’EcoEglise. Pour diminuer les déperditions de chaleur, elle a effectué des améliorations dont l’isolation de la cuisine de Gingins, l’installation d’un seuil à la porte de la salle de paroisse et l’ajustement du chauffage des temples. Lors des manifestations à l’extérieur et des fêtes, elle privilégie l’utilisation d’une dame-jeanne pour l’eau, de gobelets et de la vaisselle réutilisables (une fois le stock de vaisselle jetable épuisé) et des repas simples avec des aliments locaux achetés à des commerçants de proximité. 

La paroisse de Terre Sainte – Céligny est membre d’EcoEglise. Le bâtiment de Founex a été isolé et rénové (toit et fenêtres) et les fenêtres de la salle de paroisse de Commugny ont été remplacées récemment. Pour diminuer l’empreinte carbone, lors de la fête des bénévoles, la vaisselle réutilisable a été louée, des nappes en tissus ont été empruntées aux paroissiens et les fruits et légumes provenaient d’un producteur de la paroisse. Plusieurs fois par année, des célébrations en lien avec la sauvegarde de la planète ou l’écologie ont lieu. Le 5 novembre, une rencontre sur la thématique de notre empreinte carbone est prévue pour les KT9. Une conférence sur le lien entre écologie et foi aura lieu le 25.11.
 

Des idées glanées ici et là

Utilisation de produits de nettoyage biodégradable, de cartouche d’encre à recharger ainsi que du papier recyclé pour la photocopieuse ; semer des graines de fleurs et les cultiver pour ensuite fleurir les temples, semer des zones de prairies fleuries, faire vivre des animations, dont la fresque du climat ou les conversations carbones.

Pensée du jour

Appel à la reconstruction (Zacharie 6,1-8)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour