Vos lieux de culte

« Ne chauffez pas dans le désert »

Partageons nos bonnes pratiques

Les beaux jours reviennent, le temps est venu d’éteindre le chauffage, et de faire le point sur ce qui a été mis en œuvre ces derniers mois.
Dans le cadre du programme « Ne chauffez pas dans le désert », toutes les paroisses et les lieux d’Église ont été invités à faire des économies d’énergie pendant la période d'hiver et à partager actions concrètes et initiatives via un formulaire.

S’il est difficile de récolter des données précises sur les économies de chauffage réalisées, nous vous invitons toutefois à un recensement des bonnes pratiques en remplissant le questionnaire ci-dessous. Grâce à chacun et chacune, nous aurons ainsi une meilleure vision de l’effort collectif réalisé ces derniers mois.

Prenez connaissance de la recommandation  (Document au format pdf émis en octobre 2022


Economie d’énergie : la paille et la poutre - Par Florian Bille, pasteur

Les Suisses sont invités à faire des économies d’énergie (chauffage, électricité, etc.). Nous avons parfois l’impression que ce que nous pouvons faire, est dérisoire et inutile, alors notre premier réflexe est de regarder ce qui ne va pas chez l’autre : notre voisin avec son jacuzzi, les vitrines illuminés le soir, la pollution ailleurs dans le monde, etc.

Nous dénonçons ce qui ne va pas chez l’autre en oubliant de réfléchir à ce que nous pourrions améliorer… c’est l’histoire biblique de la paille et de la poutre dans les évangiles (Mt 7, 3-5). « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? […] Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère ». Il est trop facile de justifier notre inaction en regardant la paille dans l’œil de notre voisin…

(...) 
En tenant compte des émissions de CO2, la Suisse se classe plutôt comme une bonne élève, mais ce résultat flatteur est vraiment trompeur, car il oublie deux points importants. D’abord, les Suisses consomment beaucoup de produits venant de l’étranger et donc ceux-ci ne sont pas comptabilisés dans les émissions de la Suisse et deuxièmement, une partie de la richesse de la Suisse repose sur nos entreprises et nos banques. Si nous tenons compte des investissements suisses dans des énergies fossiles, la Suisse devient alors le 7ième pollueur mondial…

Peut-être que ce que nous pouvons changer nous-mêmes n’a que presque aucune influence sur les économies d’énergie et ce n’est pas à force de discours culpabilisant que nous changerons de comportement, néanmoins et je crois sincèrement à la vertu de l’exemple : si nous n’enlevons pas la poutre dans notre œil, comment pourrions dire à notre voisin d’enlever la paille dans son œil…
 

Pasteur Florian Bille, paroisse de Gimel-Longirod


Retrouvez ici notre questionnaire

Merci d’avance de consacrer quelques minutes à ces questions pratiques qui sont d’une grande importance. Grâce à vous, nous aurons ainsi une meilleure vision de l’effort collectif réalisé ces derniers mois.
 

Ne chauffez pas dans le désert (TES) - Mai 2023

Vérifier que les gestes de base ont bien été faits
Prendre le temps de dynamiser le réseau et les relations dans et hors paroisse
Explorer d’autres lieux
Proposer un accueil chaleureux
Encourager la solidarité
Encourager la créativité
Sensibiliser
Remarques
Vos coordonnées
Validation du questionnaire
Pensée du jour

Demander le discernement (Genèse 32,2-13)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour