Vos lieux de culte

Apprends-moi à me contenter de discerner ton Esprit dans le souffle

Pour commencer

Une prière de Francine Guyaz

« Seigneur, quand je souffre, je voudrais que le vent emporte loin de moi ce qui fait mal. 
Quand je peine, je voudrais que tu frappes fort à en ébranler les montagnes. 
Quand plus rien ne se passe, je voudrais que tu secours la terre pour y faire disparaître la misère. 
Quand le mal, l’injustice, les guerres ou la maladie abondent, je voudrais que tu purifies la terre par un grand feu !
Seigneur, je te voudrais puissant et dur, alors que tu viens dans un souffle léger. 
Que la douceur de ta présence me remplisse ! 
Que ton souffle léger m’inspire d’abord pour aimer, encourager et relever. 
Amen 


Apprends moi de Alain Arnoux

Combien j’aimerais être, Seigneur, 
un croyant sans faille, 
un chrétien triomphant,
un serviteur efficace, 
un roc, un chêne, ou une force qui va !
Combien j’aimerais que ton Eglise donne envie de croire et de dire du bien de toi,
qu’elle soit nombreuse et fervente et joyeuse !
Mais le vent trop fort qui fend les rocs et déracine les chênes n’est pas toujours ton Esprit.
Mais le feu qui tombe du ciel et foudroie les certitudes n’est pas toujours ton Esprit.
Il peut l’être aussi c’est vrai.
Apprends-moi à me contenter de discerner ton Esprit 
dans le souffle qui me pousse à croire, à espérer et à aimer encore et encore.
Apprends-moi à me contenter de discerner ton Esprit 
dans la respiration difficile de ton Eglise essoufflée qui t’aime et te sert encore et encore.
Apprends-moi à entendre ton souffle 
dans les petits événements sans que je désespère jamais d’en voir de grands. 
Amen »

 

Livre de prières, Société Luthérienne et Editions Olivétan.


Une méditation pour écouter le silence

Commençons par prendre le temps de lire ce texte et de le méditer

« Chut! Écoutez… Venez, je vais vous dire un secret. Pour entendre, un oiseau, cessez d’écouter l’avion.  Pour entendre une petite flûte, cessez d’écouter la grande batterie. Pour entendre l’amour, cessez d’écouter la haine.  Pour entendre le murmure de Dieu, cessez d’écouter les vacarmes du monde.  Et quand vous aurez appris à reconnaître ces voix, vous pourrez entendre l’oiseau au coeur d’un aéroport, la flûte au coeur d’un grand orchestre, l’amour au coeur d’une guerre et Dieu au coeur de tout être ». 

Dieu à l’usage de mes fils. Shafique Keshavjee


Ecoutons le silence

Puis écoutons le vent

Lisons lentement cette phrase d’Alexandre Jollien

« Dieu est un mystère absolu, il transcende toutes les étiquettes, il transcende même sa transcendance pour rejoindre notre humanité. Un appel nous invite à descendre au coeur de notre intériorité  pour prêter une oreille attendrie à ce que le silence a à nous dire. »
Alexandre Jollien

Pour terminer écoutons ce chant de Taizé
Pensée du jour

De la puissance à la richesse (Actes 3,1-10)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour