Vos lieux de culte

"Ce qui se passera de l’autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l’éternité, je ne sais pas : je crois, je crois seulement qu’un amour m’attend. »

Soeur Marie du Saint-Esprit

Pour commencer

Prendre un temps juste pour écouter et de centrer avec, par exemple, cette musique de Jazz "paradis d'automne"

Une prière

Dans le brouillard du temps, avant même le début du monde, au-delà de notre compréhension : au commencement... Dieu.

Père de l'histoire, mère de la création, parents des peuples de la terre dès le commencement... Dieu.

Dans l'attente du bon moment, préparant la meilleure manière, révélant la bonne personne dans tout nouveau commencement... Dieu.

Nous croyons en un seul Dieu qui ne cesse de créer le ciel et la terre. 

Petit livre des célébrations (ed. OPEC et Olivetan). 

Un chant de Taizé


Pour méditer

Voici quelques versets bibliques qui parlent de l'après...

Prenez le temps de les lire à haute voix.
Gardez-en un qui vous touche, vous interpelle particulièrement. 
Prenez le temps soit de partager, soit d'écrire ce que vous ressentez.


Pour prier

  • Prendre le temps pour déposer devant Dieu toutes les personnes que vous avez aimées, qui ont traversé votre vie et qui ne sont plus là avec vous, dans ce monde
    • Vous pouvez allumez une bougie pour chacune de ces personnes
    • Ou simplement écrire leur nom sur un post-it et le déposer près d’une bougie
  • Possibilité de terminer par…

Nous te confions ainsi tous ceux et celles qui sont dans nos coeurs
Nous te confions aussi ceux et celles dont personne ne se souvient
Nous te confions tous les vivants et vivantes qui traversent sont proche de la mort
Nous te confions tous les ceux et celles qui traversent un deuil
Que nous tous et toutes soyons présent dans ton coeur
Amen


Pour terminer

Un texte de Benoît Marchon : 

Quelqu'un meurt, et c'est comme des pas qui s'arrêtent... Mais si c'était un départ pour un nouveau voyage ? 
Quelqu'un meurt, et c'est comme une porte qui claque... Mais si c'était un passage s'ouvrant sur d'autres paysages ? 
Quelqu'un meurt, et c'est comme un arbre qui tombe... Mais si c'était une graine germant dans une terre nouvelle ?
Quelqu'un meurt, et c'est comme un silence qui hurle... Mais s'il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?

Une chanson : "Le paradis blanc" de Michel Berger. 

Pensée du jour

La maison de Dieu (Genèse 35,1-15)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour