Vos lieux de culte

Tout au long des récits bibliques, la mort est présente. Parfois, elle arrive au terme d’une vie bien remplie, comme pour Abraham. Mais, elle touche aussi des enfants. Certaines fois, elle arrive paisiblement comme pour Moïse. D’autre fois, elle arrive de manière violente comme pour Jésus.

Comme dans nos vies, face à la mort, Jésus a éprouvé plusieurs émotions. 

La colère : Jésus, à la mort de son ami Lazare, « ressentit une forte colère et se troubla ». (Jean 11,33)
Puis la tristesse : Jésus pleura. Les Juifs dirent alors : « Voyez comme il l'aimait ! » (Jean 11, 35)
Face à sa propre mort, Jésus, saisit de peur, pria Dieu « Père, si tu le veux, éloigne de moi cette coupe de douleur. » (Luc 22, 42
Il a aussi eu un cri de désespoir : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?”  (Marc 15, 34)
Puis, dans son dernier souffle, il a connu l’acceptation « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » (Luc 23, 46)
Lui qui était habité de confiance : « Ne soyez pas troublés, leur dit Jésus. Vous avez confiance en Dieu, ayez aussi confiance en moi. Il y a beaucoup de lieux où demeurer dans la maison de mon Père ; sinon vous aurais-je dit que j'allais vous préparer une place ? Et si je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez également. »  (Jean 14, 1-3)

 

Les images ci-dessus sont tirées de « L’agenda des humeurs », Projuventute, Suisse, pour aider à exprimer ses émotions. Elles sont disponibles sur le site PointKT.


Psaume 23

Cette confiance est présente également dans cette prière, le psaume 23, qui reconnaît que Dieu est présent dans tous les moments de la vie, dans toutes les émotions.

« Dieu est mon berger,
Je ne manque de rien.
Il me fait reposer dans des champs d'herbe verte,
Il me conduit au calme près de l'eau,
Il me rend des forces, Il me fait revivre !
Il me guide sur le bon chemin, car il est fidèle à lui-même.
Même si je traverse la vallée de l’ombre et de la mort. 
Je ne redoute aucun mal, Éternel, car tu es avec moi.
Tu me conduis, tu me défends, voilà ce qui me rassure.
Face au malheur qui arrive,
Tu m'offres un bon repas
Tu m’accueilles en versant sur ma tête de l'huile parfumée,
Tu me donnes à boire en abondance.
Oui, tous les jours de ma vie,
Ton amour et ton bonheur m'accompagne,
J’habiterai pour toujours dans la maison du Seigneur. »

Cette confiance naît d’une espérance, comme dit Paul, que « Ni la mort, ni la vie,…, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu ! » (Romains 8,39).

Quel mot vous touche, quel verset vous parle-t-il ?

Quelle émotion vous habite quand on parle de la mort ?


"Moi, je suis venu pour que les gens aient la vie, et pour que cette vie soit abondante."

Voici ce qu’annonce Jésus dans l’Evangile de Jean au chapitre 10, 10

Pour réfléchir sur le thème « Et après ? », commençons d’abord par écouter ces témoignages :

  • Quel témoignage vous touche-t-il le plus ?
  • Et vous, comment auriez-vous répondu à cette question ?
Pensée du jour

Singulier combat (Genèse 32,23-33)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour