Jésus qui marche sur l’eau ! Ce miracle est très célèbre, d’ailleurs trois évangiles en parlent. Dans l’Évangile de Marc, ce récit suit immédiatement le miracle des pains et des poissons. Jésus, voyant une grande foule présente, est touché par ces gens. Il les enseigne, puis comme il se fait tard, il multiplie les pains et les poissons qui étaient là, en bénissant Dieu et en les partageant avec tous. C’est alors que Jésus ordonne à ses disciples de monter sur une barque pour le précéder dans son voyage vers Bethsaïda. 

Pour Origène, l’un des Pères de l’Église, la barque malmenée par les vents et les flots tumultueux représente nos vies confrontées aux aléas de l’existence. Lorsque les humains sont fatigués, abattus et dans l’incapacité de voir « l’autre rive», Jésus se manifeste et vient les sauver du danger en apportant avec lui lumière et foi. Il est l’espoir qui fait vivre. 

Lors de la première traversée du lac (Marc 4,35-41), Jésus était avec ses disciples, bien qu'il dorme à l’arrière du bateau. Ici leur foi est encore plus profondément éprouvée, puisque leur Maître n'est pas avec eux. Il est monté sur la montagne pour prier, pendant qu'eux, seuls dans la nuit, luttent contre le vent et les vagues. 

Ils ont perdu Jésus de vue, mais lui, détail remarquable, les voit sur la mer agitée. 

Et il vient vers eux vers la fin de la nuit. Comme ils sont peu préparés à le rencontrer, ils ne s’y attendent pas du tout. Alors, d'une parole, il se fait reconnaître et les rassure: «Courage, c'est moi; n’ayez pas peur ! » 

Que de croyants, traversant l'épreuve, parvenus au bout de leurs forces et ayant perdu tout courage, ont pu entendre ainsi, au travers du texte biblique, la voix de Jésus leur rappeler sa présence et son amour ! 

Voici trois choses que l’on peut retenir de cette expérience: 

  • Dieu connaît nos tempêtes: même lorsque nous avons l’impression que Dieu nous a oubliés, il est assez incroyable de constater qu’en réalité il connaît chacune de nos batailles. Dieu veille, il nous comprend et voit chacune de nos souffrances. 
  • Dieu intervient: combien de fois nous sommes-nous retrouvés au milieu d’une tempête sans voir la main qui se tendait pour nous aider à nous en sortir? Les actions de Dieu peuvent être étonnantes, il arrive souvent que nous soyons aussi surpris que les disciples ! 
  • Dieu nous ramène à bon port: la dureté de la vie, les maladies, les aléas des relations familiales et professionnelles nous font oublier qu’au final, Dieu nous conduit vers la paix et la sérénité. L’avoir à nos côtés nous garantit d’arriver à bonne destination. Sa présence n’est pas dans le grand vent, ni dans le tonnerre ou la tempête, mais dans un souffle doux et subtil qui nous enveloppe et nous accompagne en toutes circonstances.
Pensée du jour

Des extraterrestres dans la Bible!? (Genèse 28,10-22)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour