Vos lieux de culte

Découvrir le monde autrement !

Explorer le récit biblique

Pour explorer le récit biblique, voici une proposition de lecture en plusieurs fois… en s’attardant à chaque fois sur une partie du récit.

 

Réflexion d’Emmanuel Schmied pour explorer la première partie du texte

Etre à l’abri

« Dans ce récit, Dieu invite le prophète Elie à se rendre près d’un torrent. En tant que prophète, Elie est appelé à parler au nom de Dieu. Un prophète est un homme qui vit dans la proximité de Dieu, il est appelé par Dieu et il agit au nom de Dieu. Un prophète exerce principalement un ministère de vigilance. Ici le prophète est protégé par Dieu, il a été mis à l’abri par Dieu. Ce lieu de protection est un torrent. Dans un pays désertique où va sévir une sécheresse, un torrent est un lieu particulièrement précieux. C’est un don de la nature, un don de Dieu. C’est un lieu où se retrouvent des gens, mais aussi des animaux. Dans un monde en état de crise, de sécheresse, ce lieu est un espace de paix.

Dans cette oasis, Dieu met des corbeaux au service du prophète. Des corbeaux, quelle drôle d’idée! Quels drôles d’oiseaux! Dans l’Ancien Testament, ils sont considérés comme des animaux faciles à apprivoiser (Gen 8,7) et prévoyants (Job 38,41 ou 39,3 suivant les éditions) et en même temps ces animaux sont considérés comme impurs, ce sont des charognards qu’il n’est pas bien de côtoyer, de toucher. Or ce sont ces oiseaux que Dieu choisit. C’est peut-être symbolique que Dieu est celui qui est capable de changer le mal en bien comme le dit Joseph « Vous avez voulu me faire du mal, mais Dieu a voulu changer ce mal en bien. Il a voulu sauver la vie d’un grand nombre de gens, comme vous le voyez aujourd’hui.» (Genèse 50,20).

Dans ce lieu, Elie peut prendre des forces, se ressourcer en Dieu. Du coup, il deviendra lui-même source de vie dans la suite du récit, puisqu’il va aider une veuve et son fils à vivre.

A son image, nous sommes invités à reprendre des forces à la Source pour déborder ensuite d’espérance comme le dit Paul « Que le Dieu de l’espérance vous comble de joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d’espérance par la puissance de l’Esprit Saint. » (Romains 15,13 TOB). »


Pour voyager avec internet

Voici un extrait de témoignage de Martine LABOIS qui nous vient d’Indonésie, dont vous pouvez découvrir l’intégralité sur Indonésie mon amie

« Le premier choc, semblable dit-on, à celui qu’on ressent à la sortie de l’avion en Afrique, c’est la température, l’ambiance chaude et moite, les odeurs, et … pour ce qui est de moi, la taille des gens. Je suis grande, c’est vrai. Après la relative solitude à l’hôtel de l’aéroport, l’accueil des responsables de Jakarta vous rappelle ce que vous êtes venue faire là … : rencontrer des responsables d’Eglise et surtout des femmes, en prise avec des questionnements et des difficultés très différentes des nôtres, qu’elles soient pasteures ou professeures ou responsables de catéchèse.

Entre rêves et réalités. A l’annonce de mon voyage, beaucoup de proches et de collègues m’avaient enviée : « Ah ! Quelle chance tu as ! L’Indonésie ! Bali ! L’Eglise a de l’argent pour t’envoyer là-bas ? »

Mais non : L’Indonésie que la rencontre des femmes d’Eglise m’a fait parcourir n’est pas celle des catalogues de tourisme : je n’ai pas mis les pieds à Bali. Jakarta, Banjarmasin sur la partie indonésienne Kalimantan de l’île Bornéo, Manado et Tomohon sur l’île de Sulawesi (Célèbes), l’île Sangihe (tout près des pirates philippins), ne croulent pas sous les dollars, qu’on ne trouve qu’autour des centres de pêche sous-marine. Quelques Néerlandais nostalgiques reviennent revoir les lieux du temps de leur domination (indépendance en 1949) avant de ne plus pouvoir le faire.

Mais la chaleur de l’accueil, la richesse des débats, le temps donné pour me faire découvrir le plus de personnes possibles, dans des réalités très diverses m’ont enchantée, de même que la visite des facultés de théologie, la participation aux cultes dominicaux où 500 personnes se réservent une place de choix bien avant l’heure, sans compter les groupes de femmes, mais aussi les fruits et les fleurs en abondance et la richesse de la végétation, au moins à Sulawesi. »

Voici quelques vidéos pour découvrir des gens qui sont partis en voyage à long terme

D'autres vidéos publiées par DM-Dynamique dans l'échange sont disponibles sur la chaîne YouTube de DM

Pensée du jour

Elargir notre espace intérieur (Genèse 29,1-14a)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour