Vos lieux de culte

Tout ce qui se produit sous le soleil arrive en son temps

En écho avec ce verset d’Ecclésiaste ou Quohélet (3,1) une méditation pour se donner le temps !

Pour commencer en prière

  • Prenez un temps pour dresser la liste de tout ce qui vous inquiète Vous pouvez simplement prendre des post-it et noter une inquiétude par post-it
    • Si vous êtes plusieurs, n’hésitez pas à partager ensemble
  • Liser ces versets de Philippiens 4, 5-7
    • Que votre bonté soit connue de tous. Le Seigneur vient bientôt. Ne vous inquiétez de rien, mais en toute circonstance demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin, et faites-le avec un cœur reconnaissant. Et la paix de Dieu, qui dépasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées unis avec Jésus Christ.
  • Remettez à Dieu toutes vos inquiétudes dans un moment de silence en allumant une bougie au centre
  • Ecouter – Chanter Nada te turbe de Taizé dont voici la traduction
    • Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie, tout passe, Dieu ne change pas, la patience obtient tout ; celui qui possède Dieu ne manque de rien : Dieu seul suffit.

Pour réfléchir et méditer

  • Lisez le récit de Marthe et Marie dans "Ecouter"
  • Ecouter cette méditation de Céline Müller
    • Qu’en pensez-vous de cette méditation ?
    • Qu’est-ce qui vous fait réfléchir ?
    • Quel temps prenez-vous pour méditer ? 30 minutes ? 5 minutes ?
    • Etre et faire ? Quelle équilibre trouvez-vous entre ces deux points ?
  • Vous pouvez également

Pour prier avec l’Ecclésiaste – Quohélet 3, 1-8 à vivre en une fois ou en plusieurs fois

Tout ce qui se produit sous le soleil arrive en son temps. Il y a un temps pour enfanter et un temps pour mourir ;

  • Penser et déposer devant Dieu une personne qui attend un enfant…
    • … et une personne qui est proche de la mort

Un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté ; un temps pour tuer et un temps pour soigner ; un temps pour démolir et un temps pour construire.

  • Penser et déposer devant Dieu une personne qui s’occupe de la terre…
    • … une personne qui s’occupe des soins…
    • … et une personne qui travaille dans le bâtiment.

Il y a un temps pour pleurer et un temps pour rire ; un temps pour gémir et un temps pour danser.

  • Penser et déposer devant Dieu quelqu’un·e qui est triste…
    • … et quelqu’un·e qui est dans la joie

Il y a un temps pour jeter des pierres et un temps pour les ramasser.

  • Penser et déposer devant Dieu une personne qui est en colère…
    • … et une personne qui fait oeuvre de paix

Il y a un temps pour chercher et un temps pour perdre ; un temps pour conserver et un temps pour jeter

  • Penser et déposer devant Dieu une personne qui chercher un emploi, une idée de métier, …
    • … et à une personne qui vient de commencer un emploi, une école, un apprentissage

Un temps pour déchirer et un temps pour coudre. Il y a un temps pour se taire et un temps pour parler

  • Penser et déposer devant Dieu quelqu’un·e qui vous a dit quelque chose qui vous a fait mal…
    • … et quelqu’un·e à qui vous avez dit quelque chose qui lui a fait mal

Il y a un temps pour aimer et un temps pour haïr ;un temps de guerre et un temps de paix.

  • Pensez et déposer devant Dieu une personne que vous aimez
    • … et une personne que vous n’aimez pas beaucoup !

Pour poursuivre la réflexion par une chanson


Pour se bénir avec une prière de Francine Carillo « Vers l’inépuisable »

« Lance ton pain sur la face des eaux ! Car dans la multitude des jours, tu le retrouveras. » Ecclésiaste 11,1

  • Comment choisir ce qui fait mûrir au lieu d’amoindrir ?
  • Comment trouver en toutes choses la sagesse du regard ?
  • Vivre est incertain, comme une buée, une brume du matin.
  • C’est pourtant dans cette évanescence que nous avons racine, conviés à vivre l’ordinaire en pèlerins de lumière.
  • Chaque matin porte l’appel d’exister au plus près de notre humanité, en risquant des gestes qui ne se préoccupent pas de leur réputation.
  • Et la vie redonne au centuple ce qu’on lui abandonne.
  • Serais-ce cela qu’on appelle la grâce ?
Pensée du jour

Au-delà du mensonge (Genèse 27,1-17)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour