Vos lieux de culte

Toucher et être touché !

Découvrir le récit biblique

Ecouter

Qui est mon prochain ?

Jouer avec
nos sens

Expérimenter

Avec nos mains

Des idées pour méditer

Prier

Je veux faire pareil

Des pistes pour comprendre

Explorer le sens

L'importance du toucher

Aliment fil rouge

De tous les aliments que nous avons dans notre cuisine, l’huile d’olive est sans doute le plus « biblique » ! Elle a en effet une place très importante de la vie quotidienne des peuples de la Bible. Elle est obtenue en pressant les fruits des nombreux oliviers de la région et donne lieu à un commerce fructueux. Les usages de l’huile d’olive sont multiples, jugez plutôt : elle est bien évidemment employée en cuisine Versée dans les lampes, elle sert à s’éclairer, ainsi que le rappelle la parabole des dix vierges (Matthieu 25, 1-13). Elle entre également dans la composition de nombreux produits liés aux soins du corps, en premier lieu pour assouplir et protéger la peau. On peut en outre distinguer plusieurs types d’onctions d’huile : pour se parfumer ou, en signe d’accueil, pour parfumer un hôte de marque (Luc 7,46) ; pour soigner (ce qui est justement le cas dans notre texte, ou en Marc 6,13) ; pour marquer une consécration (onction des prêtres et des rois – mais aussi de l’autel). Par rapport à l’eau, l’huile a cette particularité qu’elle ne coule pas sur le corps, mais le pénètre : impossible de l’enlever ! 
L’onction marque la personne qui la reçoit, et dit l’engagement de Dieu envers elle, son don irrévocable. On peut signaler qu’aujourd’hui encore, la liturgie catholique utilise de l’huile consacrée dans plusieurs rites et sacrements : au baptême, à la confirmation, lors de l’ordination des prêtres, pour l’onction des malades (qui vise avant tout à fortifier la foi de la personne qui est confrontée à la maladie) et pour la consécration des autels.

Pensée du jour

Au-delà du mensonge (Genèse 27,1-17)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour