Quatre recommandations

L’apôtre Paul conclut sa première lettre aux Corinthiens par une série de recommandations. Il donne quatre règles de conduite très pratiques : Soyez vigilant·es, demeurez fermes dans la foi, faites preuve de courage, soyez fort·es. L’action est associée à la prudence.

Et Paul de préciser la motivation de toute action, il reprend en d’autres termes la parole inspirée de Jésus: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C'est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même». (Matthieu 22, 38 et 39). Voilà la condition primordiale pour que le travail accompli soit utile: s’ancrer dans l’amour. 

Renoncer à la brutalité pour l'amour

Nous le savons bien quand des personnes convaincu·es se rencontrent et débattent, il y a un risque que la brutalité verbale, voire physique, qui pointe le bout de son nez. Souvenons-nous de Caïn! Mais, si l’amour est associé à la fermeté et au courage, alors la force de chaque personne, remplies de Christ, ne dégénérera pas en brutalité. Elles ne chercheront pas à convaincre, voire à contraindre l’autre. Elles chercheront à s’édifier sans entrer dans un combat fratricide. Elles uniront leurs forces contre le vrai adversaire, la puissance spirituelle de méchanceté (Ephésiens 6, 22). Alors que nous marchons dans un monde égoïste, appliquons-nous à être motivé·es par l’amour.

Philippe Zannelli, vicaire à Saint-Laurent – Les Bergières

Pensée du jour

Parole de vie (Genèse 42,6-26)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour