Vos lieux de culte

Une colombe pour la Paix

 Vendues 8.-/pièce, minimum

Le bénéfice sera versé à l’Entraide protestante suisse pour aider les personnes démunies en Ukraine et en exil, donc également en Suisse.

Vous trouverez les colombes:
Chez Epices et Café ( Rte Cantonale. 8-10, 1373 Chavornay)
Lors des cultes auprès d'Emmanuelle Jacquat
Les commandant

Partage et solidarité

C’est une après-midi frileuse, ce 26 février. La bise tourbillonne sur la plaine de l’Orbe, balayant le petit village d’Essert-Pittet. J’ai rendez-vous avec Eliana Munoz. Née le 1er octobre 1969 à Medellin en Colombie, elle est l’image même du courage, de l’espérance chevillée au cœur.

Designer de formation, elle me dévoile ses toiles aux paysages vibrants de couleurs, ses portraits délicats, si expressifs. Dans la mouvance de la création, elle est animée d’un ardent désir de partager son art. Au cours de la conversation elle évoque les bijoux qu’elle imagine, en délicat crochet, à la manière des indiens de son pays.

« J’aime le bois. J’aimerais un pendentif dans cette matière noble. » lui dis-je. « Quel motif ? » « Le cœur, le yin et yang ont déjà été apprêtés à toutes les sauces. Pouvez-vous me proposer une colombe ? Le monde a urgemment besoin de paix. »

Le lendemain, elle m’envoie le dessin de six colombes. Mon choix se porte sur la colombe stylisée. Ses ailes sont en forme de cœur. Un double symbole donc ! celui de la Paix dans cet oiseau aux lignes épurées ainsi que celui de l’Amour.

Et c’est à 3 heures du matin que ma petite voix me tire d’un rêve. En général c’est le moment qu’elle adopte pour me livrer un message. Et là, c’est clair comme une eau vive : donner des ailes à cette colombe et la faire se multiplier ainsi que les pains offerts à la foule par Jésus.

Coup de fil à Eliana. « Pouvez-vous me faire un prototype de la colombe ? » Eliana n’est pas femme à laisser une idée dans un tiroir. Voilà une colombe en plexiglas et une en bois qui se posent sur sa table à l’atelier.

Le lendemain, je vois Emmanuelle Jacquat, pasteure de la paroisse de Chavornay. Entre la poire et le fromage, je lui montre les deux colombes. A celle en bois va sa préférence. Quant à l’idée d’en réaliser plusieurs afin de verser le bénéfice de la vente en faveur de l’Ukraine, elle s’enthousiasme : « Voilà un projet porteur de sens ! »  Elle souhaite en proposer à l’issue du « 50 nuances de culte » qu’elle animera le 20 mars.

Et c’est alors la valse entre les cogitations d’Eliana et mes suggestions. Ses corrections, nos échanges téléphoniques et via internet. Le temps presse. Une semaine, c’est si court ! Le samedi soir, Eliana débarque à Bavois en compagnie de sa fille avec un carton et les précieuses colombes. Que voilà un bel ouvrage !

Une vingtaine de colombes se sont envolées le lendemain chez leur nouvel acquéreur. La colombe plaît. D’aucuns admirent sa finesse, l’élégance de la présentation. Eliana y a mis tout son cœur. Déjà l’artiste imagine des ateliers créatifs avec des enfants, des réfugiés sur ce thème. Dans un élan de générosité, porté par la joie.

Puisse cette colombe, symbole de Paix et d’Amour, rayonner sur nos vies. Une colombe avec un double symbole, celui de la Paix dans cet oiseau aux lignes épurées ainsi que celui de l’Amour car ses ailes sont en forme de cœur.

Eliane Jundod ( paru dans l'Omnibus)

Pensée du jour

Un prophète, hélas clairvoyant (Esaïe 5,8-24)

Lire la suite Proposé par : Pain de ce jour